Comment réussir son tzatziki maison ?

Chargement en cours
Le tzatziki est principalement composé de concombre et de yaourt à la grecque et peut se déguster en apéritif ou en entrée.
Le tzatziki est principalement composé de concombre et de yaourt à la grecque et peut se déguster en apéritif ou en entrée.
1/2
© Adobe Stock, lilechka75
A lire aussi

Solène Filly

Cet incontournable de la cuisine grecque s'invite de plus en plus souvent lors des apéros. S'il est évidemment possible de s'en procurer chez un traiteur ou en supermarché, le tzatziki est bien meilleur lorsqu'on le réalise soi-même. Envie d'épater vos invités ou tout simplement de vous préparer un plateau télé gourmand ? Suivez le guide !

Cette préparation est largement associée à la Grèce pourtant, elle est également servie en Turquie sous le nom de djadjik ainsi que dans les Balkans (où elle ressemble alors plutôt à une soupe froide). Peu calorique, le tzatziki est composé majoritairement de concombre et de yaourt à la grecque (généralement à base de lait de brebis), ainsi que d'huile d'olive et d'ail. Mais les recettes de tzatziki sont très nombreuses : certaines y ajoutent de la menthe fraîche ou séchée, d'autres de l'aneth et/ou du jus de citron. Libre à vous, donc, d'expérimenter selon vos goûts, et d'innover en ajoutant, pourquoi pas, un autre légume comme des carottes râpées.

La recette :

Ingrédients

• 1 concombre

• 500 grammes de yaourt à la grecque (si possible au lait de brebis)

• 2 gousses d'ail (ou plus pour une préparation plus forte en bouche)

• 120 ml d'huile d'olive

• 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc

• Du sel et du poivre, à doser selon vos préférences

• Un bouquet d'aneth et/ou des feuilles de menthe

Préparation

Pelez et coupez en deux le concombre dans la longueur. Retirez-en les graines.

Râpez le concombre puis déposez la préparation dans une passoire avec un peu de sel afin de vous débarrasser de l'excès d'eau. Laissez-le reposer quelques heures en le remuant de temps en temps, toujours pour le faire dégorger. C'est le secret pour que le tzatziki ne soit pas trop liquide.

Écrasez les gousses d'ail dans un mortier ou à l'aide d'un presse-ail, puis mélangez-les à l'huile d'olive avec une pincée de sel. Si vous souhaitez que le goût de l'ail soit moins prononcé, laissez-le reposer dans l'huile.

Ajoutez une ou deux cuillères à soupe de yaourt à la grecque au mélange d'ail et d'huile et mélangez bien le tout avant d'y ajouter le concombre râpé.

Assurez-vous que l'ail soit mélangé de manière homogène, puis ajoutez progressivement le reste du yaourt et enfin le vinaigre de vin.

Assaisonnez avec du sel et du poivre si besoin. Placez ensuite votre tzatziki au réfrigérateur pendant environ 2 heures. Avant de le servir, décorez-le avec un petit peu d'aneth finement hachée, des feuilles de menthe fraîches voire un petit peu de jus de citron ou un filet d'huile d'olive. À noter que pour conserver le tzatziki, il suffit de le placer au frais, recouvert d'un film plastique.

Et avec ça ?

Le tzatziki a l'avantage de se marier avec de nombreuses préparations. Vous pouvez, par exemple, tout simplement le tartiner sur une tranche de pain ou le servir comme un dip, c'est à dire une sauce dans laquelle vous tremperez bâtonnets de légumes et chips, ou mieux, des kolokithakia tiganita, soit des beignets de courgettes.

Il est aussi parfait pour accompagner des salades ainsi que des plats chauds, tels que des viandes ou du poisson grillés, du souvlaki (brochettes de porc ou de poulet mariné), ou des pommes de terre au four, mais aussi agrémenter vos sandwiches et blinis au saumon fumé.

Mixé, le tzatziki peut également se transformer en soupe froide, particulièrement rafraîchissante l'été avec des feuilles de menthe et du jus de citron vert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.