Comment réaliser un sapin en pâte feuilletée ?

Chargement en cours
En forme d'arbre conifère, l'amuse-bouche se confectionne à partir d'une pâte feuilletée épaisse et de qualité.
En forme d'arbre conifère, l'amuse-bouche se confectionne à partir d'une pâte feuilletée épaisse et de qualité.
1/2
© Adobe Stock, Jérôme Rommé

Le tintement des cloches de Noël se rapproche et l'excitation propre à cette période est bien installée. Au milieu de toute cette effervescence, une question subsiste : que servir à table pour se mettre dans l'ambiance magique de cette fête populaire ? Pour l'apéritif, rien de mieux que d'appétissants sapins en pâte feuilletée !

La table a aussi le droit à son sapin de Noël et, ici, il n'est pas question de décoration mais bien de petits délices salés, ou sucrés pour la version dessert, à se mettre sous la dent. En forme d'arbre conifère, l'amuse-bouche se confectionne à partir d'une pâte feuilletée épaisse et de qualité, maison si possible, et d'une garniture du choix du cuisinier. Il est possible d'y mettre du pesto, du pesto rosso, de la tapenade, de la crème fraîche, du fromage frais, du jambon, des olives, du saumon, du caviar d'aubergines, des tomates séchées, ... La créativité est de mise ! Simple mais originale, cette proposition ravira tous les amateurs de cuisine. Les moins cordons bleus y trouveront leur compte : une dizaine de minutes de préparation et une demi-heure de cuisson au grand maximum.

Comment préparer son sapin à dévorer ?

Pour créer un sapin gourmand, le strict minimum est composé de deux pâtes feuilletées, d'un jaune d'oeuf, un pinceau pour badigeonner le tout, du papier-cuisson et un four. À cela s'ajoute la garniture choisie. La recette de 750 grammes prend le pesto comme base et indique les premières étapes : "Déposez une pâte feuilletée sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez la pâte de pesto rouge. Recouvrez la première pâte feuilletée garnie de pesto de la seconde pâte feuilletée. À l'aide d'un couteau ou d'une roulette à pizza, découpez le cercle de pâte en forme de sapin." En traçant cette figure triangulaire, il ne faut pas oublier d'y ajouter, en bas, le tronc. Les chutes de pâte sont à converser et beaucoup de recettes recommandent de les utiliser pour agrémenter son oeuvre d'une étoile, découpée avec un ciseau de cuisine ou directement constituée à l'aide d'un emporte-pièces adéquat. L'objet céleste est à déposer sur le haut du conifère.

De part et d'autres du triangle, il faut couper des branches de taille égale (exemple : des entailles d'un centimètre de largeur) sans jamais couper jusqu'au centre (le tronc de l'arbre). Ensuite, à la main, les branches sont entortillées, torsadées, une par une. Avec un pinceau, il est maintenant nécessaire de badigeonner le tout avec du jaune d'oeuf, auquel Mômes.net, qui présente une recette mélangeant le pesto rouge à des tranches de jambon et du fromage frais, conseille d'y ajouter une cuillère d'eau pour une dorure optimale. Pas de panique pour les allergiques, ils pourront remplacer l'oeuf par du lait. À ce stade, le sapin peut déjà être enfourné dans le four préchauffé à 180°C mais il est aussi possible de prendre quelques secondes supplémentaires pour l'agrémenter d'une décoration comme l'incite le site Les Foodies : "Disposez les boules sur le sapin (rondelles olives, tomates séchées,...). Parsemez selon vos goûts de graines, piment, herbes aromatiques..." Servi sur un plateau, ce sapin plus que désirable fera son effet. Et les gourmands n'hésiteront pas à le détourner en version sucrée avec, entre autres, du chocolat !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.