Bûche : les astuces pour la réussir comme un chef

Chargement en cours
La bûche de Noël est un classique des fêtes de fin d'année.
La bûche de Noël est un classique des fêtes de fin d'année.
1/2
© Adobe Stock, marilyn barbone

Laetitia Reboulleau

Un Noël sans bûche à la fin du repas, c'est possible ? Pas selon les puristes des fêtes de fin d'année ! Qu'elle soit classique ou glacée, au chocolat ou vanillée, la bûche de Noël fait partie des traditions du repas de Noël. Mais c'est loin d'être un dessert facile à réaliser.

De nombreux fans de pâtisserie vous le diront : la bûche de Noël est un dessert qui donne du fil à retordre aux pâtissiers amateurs. Ce gâteau roulé, délicieux et si apprécié lors des fêtes de fin d'année, est loin d'être facile à exécuter lorsque l'on ne sait pas s'y prendre. Alors, avant de vous lancer, découvrez quelques conseils de pro pour éviter les frustrations et les ratés.

Cuisinez des gâteaux fins

Le principe de la bûche est d'enrouler une génoise sur elle-même. Cette dernière doit donc être suffisamment fine pour rester maniable, tout en ayant assez d'épaisseur pour ne pas qu'elle soit trop fragile. Alors, pour l'occasion, oubliez les moules ronds, et choisissez des moules rectangulaires, que vous remplirez avec quelques centimètres de pâte seulement. Attention : s'il y a moins de pâte, cela signifie que la cuisson sera beaucoup plus rapide que pour un gâteau classique. Alors, gardez l'oeil sur le four !

Préparez votre moule

Pour que votre bûche soit parfaite, votre génoise doit l'être aussi. Pas question de la casser au moment de la sortir du moule ! Pour cela, les pros ont une technique : en plus de beurrer le moule, ils ajoutent une couche de papier sulfurisé, juste sur le fond de celui-ci. Ainsi, aucun risque de rencontrer un problème au moment de démouler votre gâteau.

N'attendez pas pour rouler !

Oui, un biscuit qui sort du four est assez chaud. Mais pourtant, pour une bûche de Noël réussie, il est essentiel de rouler la génoise dès sa sortie du four. Chaude, elle sera encore souple et facile à manipuler, sans risque de la voir se casser. Alors, dès que la cuisson est terminée, démoulez votre gâteau, appliquez une fine couche de garniture, et lancez-vous. Vous pouvez utiliser un torchon (propre !) pour ne pas vous brûler les mains.

Choisissez la bonne garniture

Ici, c'est à vous de jouer, en fonction de vos goûts et de ceux de vos invités. Traditionnellement, la bûche de Noël est confectionnée à partir de crème au beurre. Mais cette dernière est parfois jugée trop riche, en particulier après un repas copieux. Rien ne vous empêche donc d'opter pour une alternative. Des grands chefs ont notamment proposé des bûches à la confiture, à la crème de marron ou encore à la mousse au chocolat. Un régal !

Lâchez-vous sur la déco

Une bûche de Noël réussie, c'est une bûche bien décorée. Ici, il y a deux écoles. Les puristes estiment qu'il suffit d'y appliquer une crème au beurre à la poche à douille, de façon à créer des rainures comme sur une véritable bûche. D'autres estiment que toutes les folies sont permises, et se lancent dans des glaçages miroir, ou des décorations très colorées. À vous de choisir ce qui vous inspire le plus. Petite astuce : vous pouvez utiliser du sucre glace et du chocolat râpé pour créer un lit de fausse terre et de fausse neige à votre dessert, pour rester dans l'ambiance de l'hiver.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.