Bûche de Noël moins calorique : comment s'y prendre ?

Chargement en cours
La bûche au chocolat aussi gourmande soit elle peut alourdir un repas déjà bien copieux.
La bûche au chocolat aussi gourmande soit elle peut alourdir un repas déjà bien copieux.
1/2
© iStock, Junghee Choi

La bûche de Noël est un grand classique des tables de festivités. Mais elle présente le désavantage d'arriver en fin de course, après un repas bien (trop) copieux et certains lui reprochent parfois d'être un peu trop riche. Vous avez décidé de faire votre bûche de Noël maison ? Voici comment l'alléger pour continuer à susciter l'intérêt et la gourmandise même après un repas gargantuesque.

Les fêtes de fin d'année peuvent mettre à mal votre tour de taille. Et pour cause, comment résister à tous ces bons petits plats qu'ils soient sucrés ou salés ? Et si Noël n'est pas le bon moment de se mettre au régime, il est tout de même possible de surveiller sa ligne tout en se faisant plaisir. En préparant votre bûche de Noël maison, en version allégée, vous n'aurez plus à vous priver au moment du dessert... ni à culpabiliser !

Le plus calorique dans la recette traditionnelle de la bûche de Noël ?

Alors que la génoise est plutôt légère, la bûche pâtissière et sa crème au beurre peuvent très vite faire exploser le compteur calorique. À base de beurre (donc) et de sucre, cette garniture est l'ennemie des tours de taille qui veulent rester minces. Si vous souhaitez faire une bûche plus légère, il faudra éviter la bûche à la crème pâtissière et opter pour des versions revisitées avec des coulis de fruits rouges, du yaourt, une mousse aérienne, des morceaux de fruits (poires, framboises) par exemple.À noter : la génoise ne pèse pas trop dans la balance mais veillez tout de même à réduire les quantités de sucre indiquées sur votre recette ou à le remplacer par du miel au pouvoir sucrant bien plus important. Et n'oubliez pas que les autres ingrédients apporteront eux aussi leur touche sucrée.

Par quoi remplacer les ingrédients les plus caloriques ?

La bûche au chocolat est la star de Noël. Si vous souhaitez préparer ce classique ultra gourmand, remplacez dans la recette de la crème au chocolat, le beurre par de la crème fraîche allégée dans laquelle vous ferez fondre le chocolat. Ce dernier est de préférence noir à 70 %, les autres chocolats sont plus sucrés. Dans l'idéal, optez pour du cacao en poudre non sucré.

Pour une version encore plus légère préférez les fruits : framboises ou poires pour une bûche de Noël en mode agriculture locale ou fruits de la passion, kiwi, ananas pour une version plus exotique. Les fruits feront une alternative plus light au chocolat et autres pralinés.

Soignez la décoration

Parce que l'on mange d'abord avec les yeux, il est important de faire une jolie bûche qui émoustille les pupilles avant les papilles. Une fois la génoise roulée et nappée de votre crème allégée ou de votre coulis, n'hésitez pas à la décorer avec, selon les saveurs de votre bûche, des copeaux de noix de coco, des lamelles de poires, quelques copeaux de chocolat noir, des rondelles d'oranges séchées...

La bûche sorbet une alternative rafraîchissante

La bûche sorbet a plus d'un atout : elle allie la tradition (une bûche peut trôner au beau milieu de la table de Noël) à la diététique (elle est plus légère que la bûche gâteau). Pour créer votre bûche sorbet maison, il suffit de mixer des fruits de votre choix et de les passer à la sorbetière. Une fois la glace prise, ne reste plus qu'à tapisser un moule à cake en alternant les différentes saveurs de glace et de placer le tout au congélateur au moins 4 heures. Il suffit ensuite de décorer votre création avant la dégustation !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.