Blettes : nos astuces pour (enfin) les aimer !

Chargement en cours
Les blettes font partie des légumes qui ont mauvaise réputation.
Les blettes font partie des légumes qui ont mauvaise réputation.
1/2
© Adobe Stock, Daniel Vincek

Laetitia Reboulleau

Dans les esprits, les blettes ont souvent la même réputation que les choux de Bruxelles ou les épinards : celle d'un légume amer, peu goûteux, bref, la dernière chose que l'on a envie de retrouver dans son assiette. Et pourtant, avec un peu d'ingéniosité, se régaler avec les blettes n'est pas si compliqué.

Si les blettes ont si souvent mauvaise réputation, c'est à cause des mauvais souvenirs de la cantine. Celles servies à l'époque de votre enfance, à l'école, étaient bien souvent cuites à l'eau, à la fois insipides et terriblement amères, voire bien souvent filandreuses. Pas très ragoûtant, pas vrai ? Mais ce mauvais souvenir doit-il vous empêcher d'y goûter à nouveau ? Absolument pas. Bien préparées, les blettes peuvent en effet s'avérer délicieuses. Il suffit de savoir s'y prendre.

La blette, un légume ancien à ne pas négliger

Cela fait de nombreuses années que la blette est en disgrâce dans les cuisines, et pourtant, à l'époque du Moyen Âge, elle faisait partie des légumes les plus consommés. Elle fait donc partie des légumes anciens, qui reviennent petit à petit dans les assiettes, même si elle a bien du mal à de nouveau s'imposer. Dans la blette, tout se mange ou presque : seules les racines ne sont pas comestibles. Les feuilles et les côtes, elles, sont tout à fait aptes à la consommation. La seule condition : les cuisiner séparément, car le temps de cuisson de ces deux parties n'est pas le même.

Comment éviter d'avoir une blette filandreuse ?

C'est l'un des principaux reproches faits par les enfants aux blettes de la cantine : leur aspect filandreux, peu ragoûtant. Pour éviter ce problème, il existe une technique toute simple : cassez la tige en deux, et tirez doucement sur la peau pour ôter les filaments qui parcourent toute la longueur du légume. Il ne vous reste ensuite qu'à couper vos blettes de la manière de votre choix, et de les cuire à l'eau, à la vapeur ou à la poêle. Les deux premières options permettent d'obtenir un légume très tendre, tandis que la dernière lui permet de conserver son côté croquant.

Les astuces contre l'amertume des blettes

Au même titre que les épinards, cuisinées seules, les feuilles des blettes peuvent prendre un goût très amer, qui n'est ni au goût des plus jeunes, ni à celui des personnes difficiles. Heureusement, il est tout à fait possible de contrebalancer cette amertume dans vos recettes avec quelques techniques. La plus simple ? Cuisiner ce légume avec un autre aliment au goût marqué et savoureux, qui va venir "casser" le côté amer des blettes.

Côté viande, essayez de faire revenir les feuilles à la poêle avec des lardons : c'est une combinaison très efficace. Envie d'un plat végétarien ? La saison de la blette ayant lieu d'avril à octobre, cette dernière s'associe à la perfection aux légumes du soleil : tomates, poivrons, aubergines... Et si aucune de ces solutions ne vous satisfait pleinement, n'hésitez pas à retirer l'amertume des blettes grâce à des sauces crémeuses : une béchamel ou une sauce fromagère, par exemple.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.