Beaujolais nouveau : comment bien le choisir ?

Chargement en cours
Le Beaujolais nouveau est le rendez-vous du mois de novembre pour les adeptes du vin.
Le Beaujolais nouveau est le rendez-vous du mois de novembre pour les adeptes du vin.
1/2
© Adobe Stock, laplateresca

Le Beaujolais nouveau, c'est pour bientôt. Comme chaque année, ce vin si attendu par le grand public sera présenté au mois de novembre, dans la nuit du 20 au 21, précisément. Vous comptez en profiter ? Découvrez les astuces à connaître pour bien le choisir.

Rendez-vous annuel pour les amateurs de vin, la sortie du Beaujolais nouveau approche à grands pas, et quelques informations ont d'ores et déjà filtré au sujet de ce nouveau millésime. Pour ceux qui ont eu l'opportunité de le goûter, le vin aurait un caractère solaire, très frais. En cause : l'influence des conditions climatiques, et de l'été particulièrement chaud qui a touché la France en 2019.

Les deux catégories de Beaujolais à distinguer

Avant de vous lancer dans le choix d'une bouteille, il y a une distinction importante à faire entre le Beaujolais nouveau et le Beaujolais village nouveau. Ces appellations apparaissent sur les étiquettes des bouteilles, et peuvent faire toute la différence. Le premier est plus léger et aromatique, tandis que le second a un goût nettement plus prononcé. À vous de déterminer ce qui vous fait envie avant de faire votre choix. Cette différence vient principalement des zones où sont cultivé le raisin qui sert à faire le Beaujolais nouveau : la partie nord du Beaujolais produit souvent les Beaujolais village nouveau, tandis que le sud propose des vins plus tendres.

Les mentions à retrouver sur la bouteille

Bien choisir son vin, c'est aussi savoir décoder l'étiquette. La lettre R signifie "récoltant", elle indique donc que le vin provient directement d'un producteur. N signifie en revanche que le vin a été fabriqué par un négociant qui achète le raisin de plusieurs domaines : il se peut donc que votre Beaujolais nouveau soit un mélange de plusieurs crus. Si vous voulez un vin fort en goût, mieux vaut vous tourner vers la lettre R, qui réserve généralement moins de mauvaises surprises. D'ailleurs, si le vin a été mis en bouteille sur la propriété du récoltant, c'est encore mieux.

L'arôme de banane, mythe ou réalité ?

C'est une légende qui entoure le Beaujolais nouveau depuis de nombreuses années. Certaines personnes affirment que ce dernier aurait un léger arôme de banane. Cet arôme est en réalité dû à la réaction chimique entre le raisin et la levure 71 B, utilisée pour accélérer la fermentation. Il n'est pas présent dans tous les Beaujolais nouveaux, et ce n'est en aucun cas une constante ou un signe de qualité. Ce type de vin est en revanche connu pour ses accords fruités : pêche, poire, fruits rouges... Les goûts que vous pourriez y déceler dépendent du millésime, du producteur, mais aussi de votre palais.

Comment déguster le Beaujolais nouveau ?

Contrairement aux vins plus classiques, pas la peine d'ouvrir votre bouteille de Beaujolais nouveau une heure à l'avance, ou de le faire décanter. Mieux vaut le consommer directement après l'ouverture. Sa température idéale : 10 à 12° C, pas plus, pas moins, pour véritablement le savourer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.