3 astuces pour bien éplucher et vider une pomme

Chargement en cours
L'économe est l'ustensile primordial pour bien peler une pomme, le couteau étant moins régulier et moins précis.
L'économe est l'ustensile primordial pour bien peler une pomme, le couteau étant moins régulier et moins précis.
1/2
© Adobe Stock, rsooll
A lire aussi

La pomme est le fruit le plus consommé en France ! Alors si on apprenait à bien éplucher et vider ce fruit qu'on aime déguster en été, en hiver, en compote, cru (et dans bien d'autres recettes) ?

Si vous ne désirez pas cuisiner votre pomme avec sa peau, pelez-la. Il est préconisé d'opérer le pelage avant les découpes. Pour ce faire, l'économe est l'outil incontournable. Quant à l'évidage, il peut se faire à l'aide d'un couteau. Après avoir coupé le fruit, entaillez le trognon en biais d'un côté puis de l'autre. Attention, la peau de la pomme est riche en vitamines, mais peut aussi regorger de pesticides : veillez bien la laver dans ce cas. Découvrez à présent comment bien peler et vider votre pomme, avec le moins de perte de chair possible, sans même avoir à couper votre fruit au préalable.

L'évidage au couteau, sans même couper la pomme !

Munissez-vous d'un couteau de cuisine, le plus fin sera le mieux. Préparez une plaque, et utilisez une feuille d'essuie-tout humide en dessous de celle-ci pour qu'elle bouge le moins possible. Commencez par entailler le haut de la pomme, au niveau de la queue. Il est essentiel de réaliser cette étape pour préparer une découpe propre. Faites une entaille d'un demi-centimètre de profondeur, approximativement, retirez le couteau, et réitérez l'opération jusqu'à avoir fait le contour de la queue. Ensuite, vous pourrez enfoncer le couteau jusqu'à l'extrémité de la pomme. C'est une affaire de précision : pensez à bien garder le couteau droit. Une fois que vous aurez fait le tour complet, vous n'aurez plus qu'à pousser le trognon qui se désolidarisera simplement. Si jamais le trognon persiste, n'hésitez pas à refaire l'opération pour être sûr que la découpe soit complète et propre.

En toute logique, avec un vide-pomme

Le vide-pomme n'est pas un accessoire que l'on a tous dans nos tiroirs de cuisine. Pourtant, c'est l'ami de votre fruit préféré. Ce qui pourrait faire défaut à cet accessoire serait la circonférence prédéfinie de la découpe, et donc perdre un peu de matière digeste. Pour améliorer l'adhésion de la pomme, pensez à procéder avec la même technique que celle citée précédemment. Positionnez le vide-pomme le plus à la verticale possible. Plutôt que de forcer en appuyant uniquement, faites des rotations pour une découpe plus propre et plus précise. Car en forçant, la chair de la pomme va se bloquer dans le vide-pomme et empêchera, ou du moins compliquera le retrait de l'ustensile.

Pour le pelage, utiliser l'incontournable économe

À la manière de la technique précédente, l'économe peut aussi faire office de vide-pomme. Cependant, dans ce cas de figure, il vous faudra équeuter la pomme. Faites une rotation autour de la queue en maintenant l'économe avec une certaine inclinaison. Pour le pelage, débutez au plus haut et entamez le retrait de la peau en descendant. Trouvez le point d'équilibre pour bien enlever la peau mais pas trop de chair. Lancez-vous à présent dans cette délicate tâche. Petite astuce si vous n'utilisez pas instantanément votre pomme dans une préparation : badigeonnez-la de jus de citron. Les principes actifs antioxydants du jus empêcheront la pomme de se noircir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.