7 recettes flambées pour enflammer les fêtes

Le symbole des fêtes de fin d'année, c'est la lumière, la couleur et les paillettes. Alors pourquoi ne pas "allumer le feu" jusque dans votre cuisine en proposant à vos convives de délicieux plats et desserts flambés, classiques ou non. Si vous craignez l'ajout d'alcool fort, sachez que le fait de flamber va supprimer l'alcool tout en décuplant les saveurs. Alors à Noël ou le 31 décembre, partagez d'heureux moments et régalez-vous !

Poulet flambé au cognac et trompettes de la mort

Poulet flambé au cognac et trompettes de la mort©Teleginatania, Adobe Stock

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 50 minutes
Nombre de personne: 4
Difficulté: Facile
Type de plat: Plat
Coût: €

Ingrédients

4 cuisses de poulet complètes (avec haut de cuisse)250g de trompettes de la mort2 tomates15 cl de vin blanc sec25 cl de bouillon de volaille3 échalotes30g de beurre1 c à s d'huile1 c à s de farine2 c à s de cognacSelPoivreHerbez fraîches au choix

recette

Coupez les pieds des champignons et nettoyez-les à l'aide d'un pinceau sec. Coupez-les en deux et faites-les tremper quelques instants dans une eau vinaigrée. Rincez-les sous l'eau courante. Déposez-les sur un papier absorbant ou un torchon propre.
Salez et poivrez les cuisses de poulet sur toutes les faces.
Épluchez les échalotes et émincez-les finement. Lavez les tomates et coupez-les en petits dés. Préchauffez le four à 200°C ou TH.6/7.
Faites chauffer une grande cocotte pouvant aller au four avec le beurre et l'huile. Faites dorer les cuisses de poulet côté peau puis tournez-les et laissez encore quelques minutes. Retirez-les de la cocotte, réservez.
Sans la nettoyer, faites revenir les échalotes quelques instants. Ajoutez les dés de tomates et les trompettes de la mort. Laissez sur feu moyen à vif en remuant de temps en temps jusqu'à ce que l'eau de végétation soit à moitié évaporée.
Replacez les cuisses de poulet dans la cocotte côté peau vers le fond. Versez le vin blanc. Arrosez les cuisses de poulet avec le cognac légèrement chauffé. Approchez une longue allumette enflammée pour flamber.
Saupoudrez la farine sur la cocotte, versez le bouillon, mélangez doucement. Rectifiez l'assaisonnement et poussez un peu le feu pour arriver à petits bouillons.
Couvrez la cocotte et enfournez. A mi-cuisson, retournez les cuisses.
Servez bien chaud agrémenté d'herbes fraîches (persil, cerfeuil, estragon...) avec un plat de riz blanc.


Conseil :


Si vous ne trouvez pas de trompettes de la mort fraîches, vous pouvez tout aussi bien utiliser des sèches. Dans ce cas, il vous en faudra entre 85g et 100g pour obtenir une quantité équivalente aux fraîches.

Apolline Arnoud