Préliminaires : 4 choses à oublier

par E-santé vidéos

De la qualité des préliminaires dépend souvent le plaisir.

Alors, autant éviter de commettre certains impairs !

Les préliminaires : ce n’est pas une option.

Pourquoi ?

Dans le feu de l’action, on peut parfois les oublier.

Or, ce sont eux qui favorisent la lubrification vaginale.

Sans elle, la pénétration peut être difficile, voire douloureuse.

Ce qu’il y a de bien : ils peuvent revêtir différentes formes !

Les préliminaires : on ne les bâcle pas.

Pourquoi ?

Les préliminaires nécessitent de faire preuve de patience.

La femme, surtout, a besoin de temps pour construire son désir.

Les caresses, les stimulations revêtent toute leur importance.

Plus ils durent, plus intense sera l’orgasme ensuite !

Les préliminaires : on ne fait pas d’impasse.

Pourquoi ?

On a parfois tendance à ne solliciter que les parties intimes.

Certes, le clitoris et le gland sont très sensibles.

Mais la nuque ou les fesses méritent un peu plus d’intérêt !

Ce sont également des zones érogènes à explorer.

PARTIE 4

Les préliminaires : on n’oublie pas ces messieurs.

Pourquoi ?

Les préliminaires sont indispensables chez les femmes.

Mais on a tendance à minimiser leur impact chez l’homme.

Pourtant, ils ont une influence réelle sur la qualité érectile.

Les hommes aussi apprécient les caresses !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.