Les opérations funéraires

par 90psycho

Il existe plusieurs façons de traiter le corps d'un défunt. Dans de nombreux cas (67,5%), il est question d'inhumer le corps. L'inhumation consiste en l'enterrement du corps de la personne décédée dans un cimetière sur autorisation du maire de la commune. En France, ce processus doit intervenir dans les 24 heures au moins et dans les six jours au plus tard après le décès. Il existe des soins de conservation du corps. Pour se faire, il faut que les piles ou les pacemakers soient retirés du corps du défunt. La crémation est, elle, réclamée par environ 32% de la population française. Il s'agit de réduire en cendres le corps. Celle-ci est autorisée suite à une demande écrite du défunt ou de la famille la plus proche. Il est également bon de savoir que toute personne est consentante au don d'organe, après sa mort. Ainsi, il peut être bon de faire part de son avis à sa famille ou de se munir d'une carte de donneur, ou de rédiger ses volontés sur papier libre. Vous pouvez aussi choisir de faire don de votre corps à la science. Pour cela, il faut établir une déclaration écrite, datée et signée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.