Hypothermie, infarctus : les risques du froid sur la santé et les bons réflexes ...

par TopSante

Hypothermie, infarctus : les risques du froid sur la santé et les bons réflexes ... Lorsqu'il fait froid , notre organisme mobilise toute son énergie pour maintenir notre corps à 37°c. Pour cela, le coeur se met à battre plus rapidement, augmentant ses besoins en oxygène. Le froid est une source de déshydratation, ce qui réduit la fluidité du sang et demande plus d'efforts au coeur pour fonctionner. Pr Mounier-Vehier. Couvrez les extrémités du corps : les pieds et les mains mais aussi la tête car 30% de la chaleur du corps s'échappe par notre crâne. Evitez les efforts brutaux dans le froid sans vous être acclimaté à la chute de température. A l'extérieur, portez plusieurs couches de vêtements. Cette "stratégie de l'oignon" permet d'emprisonner l'air entre les couches, formant une protection isolante. Ne buvez pas d'alcool dans l'intention de vous réchauffer. Cela va déshydrater votre corps et augmenter le risque d'hypothermie. Soyez attentif au moindre symptôme : la douleur thoracique à l'effort ou la sensation d'oppression dans la poitrine ne sont pas les seuls signes qui doivent vous amener à appeler le médecin. Des palpitations, un essoufflement, des vertiges sont également des signes à ne pas négliger. Pour lire cet article dans son intégralité, rendez-vous sur topsante.com

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux