Cuisiner : un remède aussi efficace que la méditation !

par 90psycho

Et si la cuisine, en plus d'être à l'origine de plaisirs gustatifs intenses, était aussi profitable qu'une bonne séance de méditation ?!

Le fait de cuisiner aurait un impact thérapeutique sur toutes les personnes traversant une période compliquée, ou sur tous les individus touchés par l'anxiété, le stress, le manque de confiance en soi, etc.

Il existe, en effet, un aspect réconfortant, satisfaisant dans le fait de suivre une recette à la lettre, et de constater une évolution dans la préparation.

Cuisiner est donc synonyme de réaliser les choses dans le bon ordre, aidant alors au traitement de certaines pathologies.

Cuisiner peut, ensuite, donner l'opportunité de percevoir différemment la nourriture. Les personnes victimes de troubles du comportement alimentaire (TCA), peuvent alors y avoir recours.

Enfin, la cuisine peut permettre de faire des rencontres !

Faire plaisir à d'autres personnes en leur faisant partager notre réalisation est, également, récompensant.

Si elle reçoit des éloges, la personne à l'origine de la préparation est contente d'elle et se porte une certaine estime, et gagne en assurance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.