Cuisiner pour les autres : bon pour votre santé mentale

par 90psycho

Si pour certains la cuisine est un réel plaisir, il semblerait que cuisiner pour autrui soit aussi bénéfique à votre moral ! C'est, en tous cas, ce qu'une professeure de psychologie et sciences du cerveau à l’université de Boston (Dona Pincus), a tenté de démontrer en évoquant le fait que l'aspect créatif de l'activité permettait de déstresser les gens qui la pratique. Une autre professeure de psychologie et des sciences du cerveau à l’université du Massachusetts (Susan Whitbourne) a, elle, évoqué le fait que cuisiner valait souvent plus que des paroles réconfortantes. Quand on veut faire plaisir à une personne triste (rupture, deuil, échec, etc.), très souvent on lui fait de bons petits plats... ...et quelquefois le geste vaut mieux que la parole !

"Dans de nombreuses cultures, dans de nombreux pays, la nourriture est vraiment l’expression de l’amour, et c’est vraiment beau, car c’est ce qui nous relie tous." Julie Ohana, thérapeute culinaire

Alors n'hésitez plus... à vos fourneaux !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.