Voix enrouée ou éraillée : les causes

Chargement en cours
Si l'enrouement est dans la plupart des cas sans gravité, il est souvent lié à une infection virale. S'il persiste, mieux vaut consulter sans tarder.
Si l'enrouement est dans la plupart des cas sans gravité, il est souvent lié à une infection virale. S'il persiste, mieux vaut consulter sans tarder.
1/2
© Adobe Stock, nenetus

Votre voix devient soudainement rocailleuse, plus grave et éraillée que d'ordinaire ? Vous souffrez probablement d'enrouement, une altération généralement passagère et sans gravité du timbre de votre voix. Mais quelle est l'origine de cet étrange phénomène ? Zoom sur ce qui cause les voix enrouées.

Également appelé dysphonie, l'enrouement est dans la plupart des cas sans gravité. Toutefois, si votre voix demeure enrouée pendant trop longtemps, il convient de consulter un médecin. Car si l'origine de l'enrouement est généralement bénigne, elle peut dans de rares cas être le symptôme d'un problème plus grave.

Quels sont les symptômes de l'enrouement ?

L'enrouement se manifeste par une altération singulière de la voix. Le timbre devient alors plus grave que d'ordinaire et on a le sentiment d'avoir la voix cassée ou abimée. En médecine, on qualifie ce phénomène de dysphonie lorsque la voix est simplement modifiée ou d'aphonie lorsque le patient souffre d'une extinction totale de sa voix et que plus aucun son n'est produit par ses cordes vocales. Parfois, l'enrouement peut être accompagné de maux de gorge et de toux. En règle générale, lorsque la voix est enrouée, c'est que quelque-chose affecte les cordes vocales. Voici les différents types d'enrouements et les diverses causes de ces derniers.

Qu'est-ce qu'un enrouement aigu et quelle peut en être l'origine ?

On parle d'enrouement aigu lorsque la voix demeure enrouée ou éteinte pendant une période de quelques jours. C'est le cas le plus fréquent de dysphonie, et à son origine on trouve principalement deux causes. Dans la majorité des cas, il s'agit d'une inflammation des cordes vocales provoquée par une infection ORL, fréquemment virale mais qui peut également être d'origine bactérienne. L'enrouement aigu peut également être causé par un traumatisme du larynx ou des cordes vocales après avoir subi une intubation lors d'une intervention chirurgicale ou bien tout simplement lorsqu'on a trop crié ou chanté. Si ce type d'enrouement disparaît généralement en quelques jours, il convient néanmoins de consulter au plus vite s'il vient à s'installer durablement.

Les enrouements chroniques et leurs causes

Si vous souffrez de voix enrouée pendant plusieurs semaines, vous êtes certainement victime d'enrouement chronique. Il peut être lié à un surmenage des cordes vocales, mais il existe d'autres causes possibles à étudier. Il peut notamment s'agir d'une laryngite chronique liée à la consommation de tabac ou d'alcool, à l'inhalation de vapeurs toxiques, ou encore à des infections ORL à répétition. Plusieurs lésions bénignes ou malignes peuvent aussi avoir une influence sur la voix. Il peut s'agir de nodules, de kystes, ou de polypes présents sur l'une des cordes vocales. En cas d'enrouement chronique il est indispensable de se rendre chez un médecin pour en identifier la cause et définir un traitement. L'ORL pourra prescrire une laryngoscopie ou une fibroscopie laryngée afin de visualiser les cordes vocales et mieux identifier l'origine précise de l'enrouement.

Plus d'informations sur le site https://www.ameli.fr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.