Don d'organes : 10 choses à savoir

  • info
  • photos
S'il est possible de donner ses organes de son vivant, le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que 92% des dons se font à partir d'une personne décédée. En 2018, si 5 805 greffes ont été effectuées en France, 24 791 personnes selon l'Agence de biomédecine, étaient toujours en attente. Si vous souhaitez donner l'un de vos organes, voici tout ce qu'il faut savoir.
Chargement en cours
Les frais liés à l'opération sont-ils pris en charge ?
Les frais liés à l'opération sont-ils pris en charge ?
"La loi de bioéthique de 2011 garantit la neutralité financière du don", indique l'Agence de biomédecine ajoutant que : "Les frais médicaux afférents au bilan pré-don, à l'hospitalisation pour le prélèvement et au suivi du donneur vivant sont intégralement pris en charge par l'établissement préleveur et par l'assurance maladie du donneur. Ce dernier est donc exonéré du forfait journalier hospitalier et du ticket modérateur pour les frais d'examens médicaux et biologiques, de traitement, d'hospitalisation, de soins et de suivi post-prélèvement." Aussi, les frais non médicaux, comme les frais de transports ou d'hébergement, sont également pris en charge.
8/10
Mégane Bellée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.