Don d'organes : 10 choses à savoir

  • info
  • photos
S'il est possible de donner ses organes de son vivant, le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que 92% des dons se font à partir d'une personne décédée. En 2018, si 5 805 greffes ont été effectuées en France, 24 791 personnes selon l'Agence de biomédecine, étaient toujours en attente. Si vous souhaitez donner l'un de vos organes, voici tout ce qu'il faut savoir.
Chargement en cours
Qui peut donner de son vivant ?
Qui peut donner de son vivant ?
Donner un organe de son vivant, c'est possible. Toutefois les conditions pour le permettre sont très strictes. Le donneur doit impérativement être majeur, en bonne santé et volontaire. Il doit également avoir un lien affectif avec le receveur, ce qui comprend "le père ou la mère et, par dérogation, un fils ou une fille, un frère ou une soeur du receveur, son conjoint, ses grands-parents, oncles ou tantes, cousins germains et cousines germaines ainsi que le conjoint du père et de la mère. Le donneur peut également être toute personne apportant la preuve d'une vie commune d'au moins deux ans avec le receveur ainsi que toute personne pouvant apporter la preuve d'un lien affectif étroit et stable depuis au moins deux ans avec le receveur." Sources : Agence de biomédecine, dondorganes.fr.
2/10
Mégane Bellée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.