Don d'organes : 10 choses à savoir

  • info
  • photos
S'il est possible de donner ses organes de son vivant, le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que 92% des dons se font à partir d'une personne décédée. En 2018, si 5 805 greffes ont été effectuées en France, 24 791 personnes selon l'Agence de biomédecine, étaient toujours en attente. Si vous souhaitez donner l'un de vos organes, voici tout ce qu'il faut savoir.
Chargement en cours
Quelles sont les démarches pour donner ses organes ?
Quelles sont les démarches pour donner ses organes ?
Une fois que le donneur a rempli les conditions évoquées précédemment, l'Agence de biomédecine indique qu'il doit être "reçu par un comité appelé 'comité donneur vivant' composé de cinq membres nommés par arrêté ministériel : trois médecins, une personne qualifiée en sciences humaines et sociales et un psychologue". Aussi le donneur doit "exprimer son consentement devant le président du tribunal de grande instance ou le magistrat désigné par lui pour s'assurer que le consentement est libre et éclairé et que le don est conforme aux conditions fixées par la loi". Tout donneur vivant peut revenir sur sa décision à tout moment.
3/10
Mégane Bellée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.