Don d'organes : 10 choses à savoir

  • info
  • photos
S'il est possible de donner ses organes de son vivant, le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que 92% des dons se font à partir d'une personne décédée. En 2018, si 5 805 greffes ont été effectuées en France, 24 791 personnes selon l'Agence de biomédecine, étaient toujours en attente. Si vous souhaitez donner l'un de vos organes, voici tout ce qu'il faut savoir.
Chargement en cours
Comment se déroule l'intervention ?
Comment se déroule l'intervention ?
L'opération sur un donneur vivant est pratiquée sous anesthésie générale. Elle est appelée néphrectomie et peut se dérouler soit par lombotomie, soit par coelioscopie. La lombotomie se pratique ainsi : "une incision est réalisée en face du rein, la cicatrice est soit sur le côté, sous les côtes, il peut être nécessaire de pratiquer l'ablation de la dernière côte en fonction de la position du rein." La coelioscopie, elle se déroule ainsi : "assistée par vidéo, ce qui permet de réduire l'importance des incisions et les douleurs post-opératoires. De plus en plus, les équipes recourent à la coelioscopie puisque plus de 80% d'entre elles l'utilisent aujourd'hui." Source : Agence de biomédecine, dondorganes.fr.
5/10
Mégane Bellée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.