Don d'organes : 10 choses à savoir

  • info
  • photos
S'il est possible de donner ses organes de son vivant, le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que 92% des dons se font à partir d'une personne décédée. En 2018, si 5 805 greffes ont été effectuées en France, 24 791 personnes selon l'Agence de biomédecine, étaient toujours en attente. Si vous souhaitez donner l'un de vos organes, voici tout ce qu'il faut savoir.
Chargement en cours
L'opération a-t-elle un impact sur le donneur ?
L'opération a-t-elle un impact sur le donneur ?
Comme pour toute intervention chirurgicale, le risque lors de l'opération "concerne l'anesthésie, l'opération chirurgicale et les suites opératoires immédiates ou lointaines". L'Agence de biomédecine indique que "la consultation d'anesthésie est obligatoire et permet d'évaluer le risque, de prendre toutes les précautions nécessaires pour chaque donneur et d'écarter ceux pour lesquels le risque serait jugé trop important". Toutefois, le prélèvement de rein ne diminue pas l'espérance de vie des donneurs. En effet, une étude a été réalisée en France, entre octobre 2009 et janvier 2012. Elle confirme la bonne santé physique et mentale des donneurs.
7/10
Mégane Bellée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.