Don d'organes : 10 choses à savoir

  • info
  • photos
S'il est possible de donner ses organes de son vivant, le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que 92% des dons se font à partir d'une personne décédée. En 2018, si 5 805 greffes ont été effectuées en France, 24 791 personnes selon l'Agence de biomédecine, étaient toujours en attente. Si vous souhaitez donner l'un de vos organes, voici tout ce qu'il faut savoir.
Chargement en cours
Quelle organe peut-on donner de son vivant ?
Quelle organe peut-on donner de son vivant ?
Lorsqu'une personne décède, les organes prélevés sont en priorité : le rein, le foie et le coeur, d'autres organes comme les poumons, le pancréas ou encore des tissus comme des os ou des artères. Lorsque le donneur est vivant, il peut donner l'un de ses reins, sans lequel il est possible de bien vivre, mais aussi un lobe de foie. Le site du Ministère des Solidarités et de la Santé indique que : "Le don d'organe de son vivant concerne 9% du total des greffes."
4/10
Mégane Bellée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.