Don d'organes : 10 choses à savoir

  • info
  • photos
S'il est possible de donner ses organes de son vivant, le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que 92% des dons se font à partir d'une personne décédée. En 2018, si 5 805 greffes ont été effectuées en France, 24 791 personnes selon l'Agence de biomédecine, étaient toujours en attente. Si vous souhaitez donner l'un de vos organes, voici tout ce qu'il faut savoir.
Chargement en cours
Qui peut bénéficier d'un don d'organe ?
Qui peut bénéficier d'un don d'organe ?
Les personnes malades qui ont besoin d'une greffe d'organe(s) ou de tissu(s) sont inscrites sur la liste nationale d'attente gérée par l'Agence de la biomédecine, par leur médecin ainsi que par l'établissement de santé qui les ont pris en charge. Une fois sur la liste, les patients sont triés par ordre priorité, en fonction de la gravité du cas. Les enfants, les patients dont le risque de décès est très élevé, ainsi que ceux dont la probabilité d'avoir un donneur (au vu des caractéristiques morphologiques ou immunogénétiques) est faible sont prioritaires.
1/10
Mégane Bellée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.