Vertiges : quand faut-il consulter ?

Chargement en cours
Les vertiges sont très invalidants pour la personne qui en souffe, surtout s'ils s'accompagnent d'autres troubles comme des nausées et des maux de tête.
Les vertiges sont très invalidants pour la personne qui en souffe, surtout s'ils s'accompagnent d'autres troubles comme des nausées et des maux de tête.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Sensation de déséquilibre, de chute imminente, illusion de mouvement de tout ce qui nous entoure... Les vertiges sont très incommodants pour la personne qui en souffre. Qu'ils soient ponctuels ou répétés, ils doivent faire l'objet d'une consultation médicale programmée ou d'urgence dans certains cas précis.

Un vertige peut se répéter ou ne survenir que de façon ponctuelle. Parfois, il s'accompagne d'autre troubles invalidants comme des nausées, des sueurs ou des maux de tête. Sa durée peut varier de quelques minutes à quelques heures, voire plusieurs jours. C'est un motif de consultation fréquent.

Dans quels cas faut-il programmer une consultation rapidement ?

Avoir des vertiges n'est pas normal. C'est pourquoi, même si les crises vertigineuses sont bénignes, mieux vaut avoir l'avis d'un professionnel de santé pour en connaître la cause. Prévoyez une consultation chez un médecin dans les jours ou les semaines qui suivent l'épisode de vertige, notamment :

• Si le vertige ou le malaise s'est accompagné d'autres symptômes légers tels qu'un déséquilibre ou un trouble de l'audition (bourdonnements, acouphènes...).

• Si les vertiges se répètent.

La consultation permettra d'identifier l'origine du problème et de prescrire des traitements adaptés. Même s'ils sont sans gravité, les vertiges sont très invalidants d'où la nécessité de les prendre en charge le plus tôt possible.

Dans quels cas faut-il consulter en urgence ?

Certaines situations doivent pousser à consulter un médecin sans plus attendre. Une personne en proie à des vertiges, qui ne tient plus debout, se plaint de maux de tête inhabituels et de vision brouillée ou double, et dont les yeux font des mouvements anormaux, doit voir immédiatement un médecin.

Une consultation en urgence est également indispensable quand les vertiges s'accompagnent de troubles neurologiques comme une confusion, un comportement anormal, des mouvements incontrôlables, des difficultés à parler ou à se déplacer. De même, des vertiges chez une personne ayant récemment été victime d'un traumatisme crânien doivent être pris au sérieux.

Enfin, des vertiges chez une personne exposée à des risques cardio-vasculaires (souffrant d'hypertension artérielle, de diabète, d'un trouble du rythme cardiaque, d'une angine de poitrine...) constituent une urgence médicale.

L'importance de l'interrogatoire du patient dans la prise en charge des vertiges

Une bonne prise en charge des vertiges passe par une identification précise de leurs caractéristiques. C'est pourquoi le patient sera amené à répondre à un certain nombre de questions au moment de la consultation avec le médecin. Ainsi, ce dernier cherchera à savoir :

• Si les vertiges ne se sont produit qu'une seule fois ou s'ils se répètent;

• Combien de temps durent les crises vertigineuses;

• Comment ils surviennent (de façon brutale ou progressive ?);

• Si le patient a comme l'impression que son environnement est en mouvement ou que lui-même est en mouvement;

• Si les vertiges s'accompagnent d'autres symptômes (nausées, maux de tête, vomissements, troubles de l'audition, sueurs...);

• Si les vertiges sont la conséquence d'un facteur déclencheur (position du corps, mouvement de la tête, changement de position, stress);

• Si le patient a des antécédents de problèmes d'oreille (infections, traumatismes, opération chirurgicale);

• Si le patient souffre d'une maladie chronique;

• Si des personnes de l'entourage familial du patient sont aussi sujettes aux vertiges;

• Si le patient prend des traitements médicamenteux.

Source : ameli.fr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.