Varices : ce qu'il faut savoir

Chargement en cours
La position assise prolongée est un facteur de risque de varices.
La position assise prolongée est un facteur de risque de varices.
1/2
© Adobe Stock, filins

Les varices sont des dilatations d'une ou plusieurs veines. Elles sont le plus souvent localisées au niveau des jambes et touchent davantage les femmes que les hommes. Symptômes, causes, facteurs de risque, traitements... Voici tout ce qu'il faut savoir sur les varices.

Les varices sont le signe d'une insuffisance veineuse chronique. La varice se caractérise par une dilatation permanente d'une veine qui se déforme et devient tortueuse et anormalement allongée. C'est une maladie fréquente dans les pays industrialisés puisqu'elle concernerait entre 11 et 24% de la population. Les veines pouvant être le siège de varices sont celles situées sous la peau et dans lesquelles circule 10% du sang veineux transporté (les 90% restants circulent dans les veines des muscles). Les varices sont principalement localisées sur les jambes.

Comment se manifestent les varices ?

Avant que les varices n'apparaissent, il peut y avoir des signes avant-coureurs :

• Une sensation de jambes lourdes.

• Des démangeaisons au niveau des jambes.

• Des douleurs pouvant s'apparenter à des crampes, notamment la nuit.

• Un gonflement des jambes, des pieds ou des chevilles intensifié par la chaleur et atténué en position allongée, jambes surélevées.

• Des impatiences dans les jambes (aussi appelé syndrome des jambes sans repos), un symptôme qui se traduit par une envie irrépressible de bouger les jambes pour soulager des sensations désagréables.

• Des télangiectasies. C'est l'apparition de petits vaisseaux rouges dilatés, fins comme des cheveux.

• Des dysesthésies. Il s'agit d'une sensation de brûlure ou de courant électrique qui parcoure les jambes et qui accompagne généralement les impatiences.

L'apparition et l'intensité de ces symptômes dépend de plusieurs facteurs. Ils sont plus importants quand la personne est en position debout ou en position assise prolongée, quand elle s'expose à la chaleur, en cas de prise de poids, pendant la grossesse et en période prémenstruelle. À l'inverse, ces signes diminuent en position allongée, jambes surélevées, pendant l'exercice physique et quand les jambes sont exposées au froid.

Les varices apparaissent quand une ou plusieurs veines sont dilatées. La dilatation est d'abord légère (moins de 3 millimètres) puis grossit. Si elle évolue, la varice peut prendre un aspect de cordon bleuté déformé et palpable sous la peau des mollets et des cuisses.

Qu'est-ce qui provoque les varices ?

L'apparition de varices est liée à un dysfonctionnement au niveau des valvules de la veine. Les valvules sont de petits clapets situés à l'intérieur de la veine. Elles empêchent le sang de refluer (revenir à contre-courant) en se refermant. Quand elles sont défaillantes, le sang stagne dans les veines et provoque des dilatations.

Les facteurs de risque des varices

L'insuffisance veineuse chronique est favorisée par :

• L'hérédité. Si une ou plusieurs personnes sont atteintes de varices dans votre famille, vous êtes plus susceptible d'en avoir aussi.

• Le manque d'activité physique et la posture. La sédentarité, la position debout prolongée et répétée, et le piétinement ne favorisent pas le retour veineux.

• Le fait d'être une femme. L'insuffisance veineuse chronique touche trois femmes pour un homme. Les problèmes de circulation veineuse sont également plus marqués en période prémenstruelle (quelques jours avant les règles) à cause des changements hormonaux. Enfin, la grossesse peut être à l'origine d'une insuffisance veineuse.

• L'exposition à la chaleur (soleil, sauna...) car celle-ci provoque une dilatation des veines.

• Le surpoids.

Quels traitements pour soulager les varices ?

Les symptômes gênants qui accompagnent les varices peuvent être soulagés grâce au port de bas de contention et aux médicaments veinotoniques. La chirurgie est le traitement privilégié pour les varices les plus importantes. Mais elle est aujourd'hui concurrencée par les traitements endoveineux (laser et radiofréquence).

Pour les varices légères, deux traitements existent :

• La sclérothérapie qui consiste à injecter dans la varice une substance qui va durcir et rétracter la veine malade pour la boucher.

• Le stripping qui consiste à retirer une veine.

Source : Ameli.fr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.