Vaccin contre la grippe : ce qui change en 2021

Chargement en cours
Cette année, la campagne de vaccination contre la grippe a été avancée d'une semaine.
Cette année, la campagne de vaccination contre la grippe a été avancée d'une semaine.
1/2
© Adobe Stock, RFBSIP

Avec l'approche imminente du froid et de la saison hivernale, il est grand temps pour les personnes les plus fragiles de se faire vacciner contre la grippe. Si l'on pourrait croire cette infection virale anodine, elle est pourtant la cause de milliers de morts par an, notamment chez les sujets les plus âgés. Avec l'arrivée du coronavirus il y a maintenant plus d'un an, il est d'autant plus important de se faire vacciner.

Comme chaque année, la campagne de vaccination contre la grippe est officiellement lancée en automne. Pour cette saison 2021 cependant, quelques légers changements sont à prévoir. En effet, la campagne de vaccination contre le coronavirus se déroulant en même temps, le gouvernement a choisi d'apporter quelques aménagements.

Quand et pour qui ?

Si la campagne de vaccination contre la grippe est habituellement lancée à partir du 26 octobre, elle a cette année été avancée au 18 octobre pour les patients qui résident en EHPAD et au 22 octobre pour le reste de la population à risque. Durant les 4 premières semaines, seules ces personnes jugées fragiles pourront recevoir leur précieuse dose. Ainsi, les plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes obèses et les sujets atteints de certaines maladies chroniques et de troubles de l'immunité doivent recevoir une invitation et un bon de prise en charge envoyés par leur caisse d'assurance maladie. À noter que, pour cette population à risque, rien ne change au niveau de la prise en charge. Le vaccin antigrippal sera donc administré gratuitement. Les soignants et le personnel intervenant à domicile sont également inclus dans les personnes prioritaires pour une question de protection des patients.

Si les personnes non prioritaires peuvent tout à fait se faire vacciner, elles ne pourront le faire qu'à partir du 23 novembre 2021 et jusqu'au 31 janvier 2022. Notez que pour cette population non éligible, le vaccin n'est pas pris en charge. Vous pouvez vous le procurer en pharmacie et sans ordonnance pour un prix variant entre 6,20 € et 11,13 €.

"Cohabitation" avec le vaccin anti-Covid

Si près de 75% des Français ont complété leur schéma vaccinal contre le Covid-19, il reste encore certaines personnes qui doivent recevoir leurs doses. Aussi étonnant que cela puisse paraître, sachez que vous pouvez tout à fait recevoir les 2 vaccinations le même jour ! En effet, il n'est pas nécessaire de respecter un délai d'attente précis entre le vaccin contre la grippe et le vaccin contre le Covid, que ce soit pour votre première injection ou pour votre dose de rappel. À noter que si vous effectuez les deux vaccinations en même temps, il vous faudra emmener vous-même votre vaccin contre la grippe chez le professionnel qui vous administrera vos doses. C'est essentiel, aussi bien chez le médecin, en pharmacie ou dans un centre de vaccination. De même les deux vaccins devront être pratiqués chacun sur un bras différent.

Composition

Comme chaque année, sur exigence de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la composition du vaccin contre la grippe change afin de faire face aux éventuelles mutations et de contrer les souches virales les plus susceptibles de circuler. Ainsi, les vaccins de cette année sont considérés comme "tétravalents", autrement dit composés de quatre souches. Trois vaccins distincts sont mis en circulation depuis le mois d'octobre : le Vaxigrip Tetra et le Influvac Tetra, issus respectivement des laboratoires Sanofi Pasteur et Mylan. Puis, il y a le petit nouveau dénommé Eflueda. Ce dernier, plus fortement dosé, a été instauré pour mieux protéger les personnes de plus de 65 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.