Vaccin contre la Covid : où en est la recherche ?

Chargement en cours
Quand auront lieu les premières vaccinations contre la Covid-19 ? Jeudi 3 décembre 2020, le premier ministre Jean Castex a fait des annonces à ce sujet.
Quand auront lieu les premières vaccinations contre la Covid-19 ? Jeudi 3 décembre 2020, le premier ministre Jean Castex a fait des annonces à ce sujet.
1/2
© Adobe Stock, natali_mis

Après une année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, de plus en plus de questions se posent concernant la future campagne de vaccination. Qui seront les personnes vaccinées en priorité ? Quels sont les vaccins envisagés ? À partir de quand seront-ils disponibles ? Jeudi 3 décembre 2020, le premier ministre Jean Castex a donné quelques éléments de réponse lors d'une conférence de presse. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le vaccin contre la Covid.

Le vaccin contre la Covid-19 sera prochainement disponible et les conditions dans lesquelles il sera diffusé auprès des Français se précisent. Le 3 décembre dernier, Jean Castex et le ministre de la santé Olivier Véran ont dévoilé quelle serait la stratégie vaccinale du gouvernement. Faisons le point sur le plan de vaccination anti Covid.

Quand commencera la campagne de vaccination ?

Selon les annonces du 3 décembre 2020, la campagne de vaccination débutera dans l'Hexagone dès janvier 2021. À partir de janvier et jusqu'au mois de février, une première phase concernera un million de personnes dites prioritaires. Par la suite, la vaccination sera étendue aux personnes les plus fragiles et enfin à l'ensemble de la population.

Qui seront les personnes prioritaires à la vaccination ?

Pour définir les personnes à vacciner en priorité, le gouvernement a décidé d'agir dans l'ordre. Lors de la première phase du plan de vaccination, seuls les résidents et les soignants en Ehpad seront concernés. À partir du mois de février, la vaccination sera ensuite élargie aux personnes âgées de plus 75 ans, puis aux personnes âgées de 65 à 74 ans, avant d'être étendue aux professionnels de la santé âgés d'au moins 50 ans ou présentant "des comorbidités". Dès le début du printemps, il est envisagé d'étendre la vaccination à l'ensemble de la population, mais là encore, certaines personnes seront prioritaires : les enseignants, les personnels d'éducation, les personnes âgées de 50 à 64 ans, les personnels de sécurité, ainsi que les personnes vulnérables ou en situation de précarité.

Le vaccin sera-t-il obligatoire ?

Si beaucoup de citoyens français sont encore méfiants concernant le vaccin contre la Covid, Emmanuel Macron, lors de l'allocution présidentielle du 24 novembre 2020, a précisé : "Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire." Le 30 novembre, la Haute Autorité de santé a confirmé qu'elle n'envisageait pas "à ce stade, de rendre obligatoire la vaccination contre la Covid-19". Seules les personnes volontaires seront donc vaccinées. Le 3 décembre dernier, l'exécutif a par ailleurs confirmé que le vaccin serait gratuit et ne concernerait que les personnes majeures.

De quel laboratoire proviendra le vaccin ?

L'Union européenne et la France ont choisi six vaccins parmi les 200 proposés par différents laboratoires. Sont retenus : AstraZeneca, BioNTech-Pfizer, CureVac, Janssen Pharmaceutic, Moderna, et Sanofi-GSK. Le 3 décembre dernier, Jean Castex a expliqué : "La France disposera d'un potentiel de 200 millions de doses ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes puisque le vaccin nécessite à ce jour 2 injections."

Où sera-t-il possible de se faire vacciner ?

Comme l'a indiqué Jean Castex lors de son allocution, le médecin généraliste sera "au coeur du dispositif", en particulier le médecin traitant : "Chacun va pouvoir se faire vacciner par un professionnel de santé à côté de chez lui, qu'il connait et en qui il a confiance."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.