Troubles de l'anxiété : comment les reconnaître ?

Chargement en cours
Les troubles anxieux peuvent se manifester à tout âge.
Les troubles anxieux peuvent se manifester à tout âge.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Découverts par Sigmund Freud au siècle dernier, les troubles de l'anxiété ont longtemps été appelés "névroses d'angoisse". Aujourd'hui, les spécialistes parlent de troubles anxieux. Juste après la dépression, ce serait le trouble psychiatrique le plus répandu.

Les troubles de l'anxiété se présentent couramment sous plusieurs formes dont le trouble anxieux généralisé, les phobies et le trouble panique. Par ailleurs, l'anxiété peut parfois être accompagnée d'autres troubles psychiques comme la dépression : les médecins parlent alors de syndrome anxio-dépressif. Une personne souffre d'un trouble de l'anxiété si ses angoisses perturbent sa vie quotidienne. Cette pathologie apparaît le plus souvent dès l'adolescence, et parfois même durant l'enfance. Elle fait aujourd'hui l'objet de nombreuses études qui tendent à comprendre son fonctionnement biologique, afin de mieux la diagnostiquer et surtout de la guérir efficacement. Mais encore faut-il savoir reconnaître sa présence.

Quels sont les symptômes de l'anxiété ?

L'anxiété est un mécanisme naturel de l'organisme en réaction à un danger ou au stress. Chez un individu en bonne santé, elle se calme lorsque sa cause disparaît. Il en est autrement pour un patient souffrant d'un trouble anxieux : l'anxiété apparaît alors sans raison et peine à se dissiper.

Cette inquiétude excessive génère de nombreux symptômes, d'ordre psychologiques mais aussi physiques. Irritabilité, impulsivité et difficultés à se concentrer sont très courantes chez les personnes qui en souffrent. Mais les conséquences sont bien plus étendues : le patient peut également développer des peurs irrationnelles, une agoraphobie, une démotivation ou encore un pessimisme maladif. Sur le plan physique, l'anxiété se caractérise généralement par des troubles digestifs, des palpitations, une difficulté à respirer mais aussi des insomnies ou des maux de tête.

Comment diagnostiquer les troubles anxieux ?

L'anxiété peut parfois devenir handicapante au quotidien, en perturbant la vie des anxieux. Elle peut engendrer des arrêts de travail, une phobie sociale et un sentiment d'insécurité permanent. Il est alors essentiel de consulter un médecin, qui vous orientera au besoin vers un psychiatre. Ce dernier pourra alors diagnostiquer précisément la nature du trouble anxieux et proposer un suivi et un traitement adapté.

Claustrophobie, hypervigilance et paranoïa, trouble de l'attention ou stress post-traumatique nécessitent des prises en charge différentes. Pour guérir l'anxiété, les traitements prennent différentes formes : Thérapie Cognitive et Comportementale (TCC), EMDR (eye movement desensitization and reprocessing), ou encore la prise d'anxiolytiques et d'antidépresseurs, mais uniquement sur ordonnance, bien sûr. Ne prenez jamais rien de vous-même ! Tous ces traitements sont d'excellents outils à disposition des psychiatres pour aider les patients à surmonter leurs angoisses.

Il est le plus souvent recommandé aux personnes souffrant d'anxiété de travailler sur leur hygiène et leur rythme de vie. La consommation d'alcool* ou de stupéfiants, un train de vie trop intense et une qualité de sommeil dégradée ont en effet tendance à amplifier le trouble anxieux. Une bonne hygiène de vie est bien souvent la première réponse pour soigner l'anxiété. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin si vous pensez en souffrir : pas question de laisser le syndrome de l'imposteur se mettre en travers de votre chemin vers la guérison.

*Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.