Toux sèche ou toux grasse : quelles différences ?

Toux sèche ou toux grasse : quelles différences ?
La toux sèche et la toux grasse ne se soignent pas de la même manière.

Si vous êtes exposé à des agents infectieux (bactéries, virus), allergènes (pollens) ou irritants (pollution, froid), votre organisme va naturellement vous faire tousser. Par conséquent, vous serez soit victime d'une toux dite grasse, soit d'une toux dite sèche. Voici comment les différencier.

Bien qu'il soit pénible de tousser, surtout quand une quinte arrive par surprise sans pouvoir s'arrêter, sachez que la toux est un moyen de défense naturelle de l'organisme pour se débarrasser de corps étrangers comme le pollen, la fumée, les allergènes, etc. Il existe deux types de toux : la toux sèche, qui ne produit pas d'expectoration, et la toux grasse, qui expulse du mucus. Les facteurs qui les déclenchent sont différents et elles ne se soignent pas de la même façon.

Toux sèche : comment se déclenche-t-elle ?

La toux sèche génère une sensation de chatouillement au fond de la gorge. Appelée également toux irritative ou toux non productive, elle est généralement provoquée par une irritation au niveau des voies respiratoires de type allergie, sinusite, bronchite, asthme ou reflux gastro-oesophagien, mais elle peut aussi être due à des expositions à des irritants comme la poussière, la fumée ou le tabac. À force de tousser, elle peut fatiguer et devenir douloureuse. Plus on va tousser, plus on irrite les voies respiratoires et plus on va continuer à avoir des quintes de toux : un vrai cercle vicieux, en somme ! La toux sèche peut également précéder la toux grasse ou lui succéder et perdurer pendant des semaines.

Pour stopper cette toux, il faut diminuer les irritations par des sirops antitussifs, des pastilles, du thé au miel, des gargarismes. Il est également important d'humidifier l'air dans lequel vous passer vos journées et de surélever votre oreiller la nuit pour mieux respirer et éviter les crises de toux.

Qu'est-ce que la toux grasse et comment la soigner ?

Appelée toux productive, il s'agit d'une toux humide permettant à l'organisme d'expulser les mucosités ou les agents irritants des voies respiratoires ou agents pathogènes. Elle donne la sensation d'avoir du liquide épais coincé à l'arrière de la gorge et peut former des glaires de couleurs variables allant du jaune ou vert, logées dans les bronches. Cette toux est accompagnée de différents symptômes : écoulement nasal, fatigue, fièvre... Elle est à l'origine d'une infection, la grande majorité du temps virale comme la grippe, le rhume ou la pneumonie. Si vous avez la toux grasse dès le matin, elle peut signaler une bronchite chronique obstructive.

Pour vous en débarrasser, n'utilisez surtout pas des antitussifs, qui empêchent la bonne expectoration du mucus. Il est plutôt conseillé de prendre du sirop expectorant, de boire beaucoup d'eau ou de tisanes afin de fluidifier les expectorations. Tout comme la toux sèche, il faudra humidifier l'air et bien nettoyer le nez avec du sérum physiologique, mais surtout consulter rapidement son médecin et ne pas s'automédicamenter !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.