Torticolis : comment le soulager ?

Chargement en cours
La chaleur a la plupart du temps un effet radical sur le torticolis.
La chaleur a la plupart du temps un effet radical sur le torticolis.
1/2
© Adobe Stock, JPC-PROD

Se manifestant principalement par une vive douleur ressentie dans le cou et une difficulté à bouger la tête, le torticolis est une pathologie bégnine mais qui peut s'avérer très incommodante. Comment en venir à bout facilement ? Voici quelques conseils pour se débarrasser d'un torticolis.

La chaleur : l'ennemi du torticolis

Dès les premiers signes d'un torticolis, et même au-delà, la chaleur a la plupart du temps un effet radical sur le torticolis. Pourquoi ? Principalement parce qu'elle permet au sang de circuler de manière plus fluide, et qu'elle détend les muscles, évitant ainsi à la nuque de se contracter sous l'effet de la douleur. Pour utiliser efficacement la chaleur comme une arme contre le torticolis, il faut, tout au long de la journée et de la nuit, faire en sorte de maintenir son cou au chaud de différentes façons : douche chaude, bouillotte, serviette préalablement chauffée, coussins chauffants ou même en utilisant des patchs qui génèrent de la chaleur pendant parfois plusieurs heures.

Le massage contre le torticolis

Si l'effet d'un massage est temporaire, il n'en soulage pas moins la douleur que l'on peut ressentir lorsqu'on souffre d'un torticolis. Le simple fait d'apposer ses mains sur la zone douloureuse offre un soulagement, mais attention : l'automassage n'est guère recommandé, car il fait travailler des muscles qui doivent rester au repos en cas de torticolis. Se faire masser par un spécialiste, qu'il s'agisse d'un kinésithérapeute ou d'un ostéopathe est conseillé, mais si vous avez la chance d'avoir dans votre entourage une personne dévouée et volontaire pour vous masser, n'hésitez pas à la solliciter ! Pour que le massage soit efficace, demandez-lui d'apposer deux pouces ou toute la paume de sa main sur la partie douloureuse en descendant progressivement du haut du cou jusqu'à vos trapèzes.

Soigner le torticolis à l'aide de plantes relaxantes

Si vous souffrez fréquemment de torticolis, il est fort probable que la cause principale des tentions musculaires qui le provoquent soit le stress. Si vous ne parvenez pas à vous relaxer, certaines plantes vendues en pharmacie peuvent vous y aider. C'est par exemple le cas de la valériane, qui est très souvent considérée comme une alternative naturelle efficace aux médicaments antidouleurs contenant du paracétamol ou de l'ibuprofène. Les vertus décontractantes de cette plante, vendue sous forme de comprimés, aident les muscles à se relâcher et peuvent aider à prévenir mais aussi à soulager les crises de torticolis.

S'étirer pour se soulager du torticolis

Si la douleur ne vous en empêche pas, vous pouvez réaliser quelques étirements pour soulager les maux liés au torticolis. Essayez par exemple de vous asseoir en prenant soin de conserver le dos bien droit et en maintenant vos pieds à plat et vos bras relâchés, posés sur vos cuisses, puis de tourner lentement la tête le plus loin possible à droite, et de maintenir cette position pendant quelques dizaines de secondes, avant de répéter l'opération du côté gauche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.