Tiques : comment les éviter et que faire en cas de morsure ?

Chargement en cours
Les jambes font partie des zones les plus touchées par les piqures de tiques. Pensez à porter des pantalons.
Les jambes font partie des zones les plus touchées par les piqures de tiques. Pensez à porter des pantalons.
1/2
© iStock, Imgorthand

Les beaux jours sont de retour et avec eux les balades en forêt. C'est aussi le moment de recrudescence des morsures de tiques. Prenez-y garde, elles sont porteuses de maladie.

Les tiques sont de petits acariens qui prolifèrent à partir du printemps dans la nature (surtout en forêt) et se nourrissent de sang. Problème, en vous mordant, elles peuvent vous transmettre des agents infectieux à l'origine de certaines pathologies, dont la maladie de Lyme.

La maladie de Lyme, problème de santé publique

La maladie de Lyme (ou Borréliose de Lyme) est causée par la bactérie Borrelia burgdorferi transmise lors d'une piqûre de tique. La pathologie évolue en trois phases avec une première phase caractérisée par des symptômes rappelant une grippe (fatigue, douleurs articulaires, maux de tête) ainsi que par l'apparition d'un érythème dans les 3 à 30 jours après la morsure. Les phases 2 et 3 se développent des semaines voire des mois après la piqûre avec des douleurs articulaires, des troubles cardiaques et neurologiques qui s'intensifient avec le temps. La maladie de Lyme n'est pas à prendre à la légère d'où la nécessité de s'en prémunir en évitant les morsures de tiques.

Le saviez-vous ? On compte en France environ 9,4 cas de maladies de Lyme pour 100 000 habitants.

Comment éviter les morsures de tiques ?

Quelques gestes simples de prévention aident à réduire les risques de piqûres lors de vos promenades en sous-bois :

• Portez des vêtements clairs (pour mieux repérer les tiques) et couvrants (manches longues et pantalons) Pensez à glisser votre pantalon dans vos chaussettes pour éviter que les tiques ne s'infiltrent sous les tissus

• Pour les enfants, à hauteur des buissons, le port d'une casquette ou d'un chapeau est indispensable

• Utilisez un répulsif pour les zones non couvertes (à base de PMD, de DEET ou de Permethrine par exemple)

• Restez loin des herbes hautes

• Au retour de la promenade, inspectez minutieusement votre corps avec une attention toute particulière pour les zones de plis et humides (derrières les oreilles, les genoux, l'aine, les aisselles, pubis) mais aussi le cuir chevelu. Et inspectez aussi votre chien s'il était de la sortie

Le saviez-vous ? Les huiles essentielles ne sont pas vraiment recommandées pour éloigner les tiques car elles sont volatiles et leur effet répulsif est assez limité.

Que faire en cas de morsure de tiques ?

Pas de panique, toutes les tiques ne sont pas porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi responsable de la maladie de Lyme. Toutefois, il est important d'adopter les bons gestes :

• Retirez complètement la tique en utilisant un tire-tique et désinfectez la zone. Vous pouvez utiliser une pince à épiler, mais soyez alors vigilante de bien retirer toute la tique, tête y compris

• Surveillez la zone piquée pendant un mois. Si l'érythème migrant (lésion cutanée rouge avec en son centre la piqûre) se développe consultez un médecin, il est l'un des signes de la maladie de Lyme

Le cas des enfants de moins de 6 ans et des femmes enceintes : Ces populations sont plus sensibles et en cas de piqûres multiples, il est impératif de prendre immédiatement rendez-vous chez le médecin. Un traitement antibiotique sera alors prescrit pour éviter la prolifération de toute maladie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.