Taches sur la peau : quand s'inquiéter ?

Chargement en cours
À partir d'un certain âge, l'apparition de taches sur la peau augmente.
À partir d'un certain âge, l'apparition de taches sur la peau augmente.
1/2
© Adobe Stock, michaeljung

Laetitia Reboulleau

Votre peau est un très bon indicateur de votre santé. En cas de problème médical, c'est généralement elle qui en montre les premiers signes : pâleur, rougeurs, apparition de boutons, de plaques, de desquamations... L'épiderme représente un véritable signal d'alarme à surveiller avec soin, notamment en cas d'apparition de taches.

Les affections cutanées sont nombreuses et peuvent toucher n'importe qui. De l'acné à l'eczéma en passant par le psoriasis ou encore l'herpès, il est fort probable que vous en rencontriez une au moins une fois dans votre vie. Notre peau, bouclier contre les éléments extérieurs, est en effet malmenée au quotidien, que ce soit par le soleil ou par la pollution. D'où l'intérêt d'en prendre soin et de surveiller son épiderme régulièrement, afin de détecter les signes précurseurs de maladie. Qu'est-ce que les taches cutanées ? Elles peuvent apparaître sous toutes sortes de formes et de couleurs, partout sur le corps, y compris sur le cuir chevelu, ce qui les rend parfois plus difficiles à détecter. Les catégories sont nombreuses : les taches de rousseur, le vitiligo, les taches de vin, les grains de beauté... Presque tout le monde en a quelques-unes, elles apparaissent durant la jeunesse, et sont rarement congénitales.

Toutefois, leur évolution est à surveiller, car si elles changent d'aspect (taille, forme, couleur, texture...), cela peut être le signe précurseur d'un problème plus grave. Les bords asymétriques, les couleurs inhomogènes et les diamètres supérieurs à 6 millimètres doivent jouer le rôle de signal d'alarme, car ils peuvent être synonymes de mélanome.

Pourquoi faut-il consulter rapidement ?

En cas de doute, même le plus léger, mieux vaut se tourner au plus vite vers un dermatologue, qui sera mieux à même de vous renseigner. Et pour cause : s'ils ne sont pas décelés très rapidement, les mélanomes peuvent mettre votre vie en danger. Le cancer de la peau est en effet l'un des plus à même de métastaser et d'envahir d'autres organes, ce qui complique grandement le traitement.

Mais rassurez-vous : toutes les taches ne sont pas des mélanomes. Les taches brunes, souvent dites "taches de vieillesse", par exemple, sont des taches actiniques. Elles sont généralement bénignes, mais demandent une certaine surveillance malgré tout.

Taches sur la peau : comment se passe une visite ?

Selon le Syndicat des dermatologues, qui organise chaque année des journées de dépistage gratuit, l'idéal serait que toutes les personnes qui possèdent de nombreux grains de beauté et autres taches sur la peau consultent au moins une fois par an, pour un bilan. Ne soyez pas pudique, votre dermatologue va devoir étudier votre peau avec minutie, et ce, dans les moindres replis, les taches pouvant parfois se cacher dans des endroits difficilement repérables soi-même, comme entre les orteils ou dans le sillon inter-fessier.

En cas de suspicion d'un mélanome, votre praticien pourra organiser une ablation chirurgicale de la zone suspecte par un chirurgien dermatologue ou un chirurgien plasticien. Le prélèvement sera par la suite analysé, afin de déterminer si vous devez, ou non, consulter un cancérologue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.