Syndrome du côlon irritable : qu'est-ce que c'est et quelles solutions ?

Chargement en cours
Le syndrome du côlon irritable touche environ 5% de la population française.
Le syndrome du côlon irritable touche environ 5% de la population française.
1/2
© Adobe Stock, Adiano

Douleurs abdominales, inconfort, troubles du transit intestinal... environ 5% de la population française est atteinte du syndrome de l'intestin irritable (SII) également nommé syndrome du côlon irritable (SCI), qui se caractérise par ces symptômes. Sans gravité, cette maladie altère la qualité de vie de celles et ceux qui en sont atteint(e)s.

Le monde médicale nomme cette maladie, colopathie fonctionnelle. Le syndrome de l'intestin irritable (SII) également appelé syndrome du côlon irritable (SCI) concerne environ trois millions de personnes à travers la France. Si cette maladie se déclenche essentiellement entre 30 et 40 ans, elle peut se manifester à de rares occasions chez les enfants et les adolescents. À savoir que les femmes sont deux fois plus fois touchées que les hommes. Bien que les causes exactes de cette pathologie soient encore méconnues, des "troubles de la motricité intestinale", des "anomalies de la sensibilité intestinale", une "micro-inflammation intestinale" et une "majoration des troubles après la prise de nourriture", sont observés chez les patients.

Les symptômes

Les différents symptômes du syndrome de l'intestin irritable peuvent être déclenchés ou favorisés par "la fatigue ou les situations de stress". "Des facteurs psychologiques comme l'anxiété, l'angoisse ou des repas non équilibrés ou trop copieux peuvent également amplifier les symptômes", détaille Ameli. Être atteint d'une gastro-entérite peut aussi jouer un rôle dans le déclenchement de la maladie. Toutefois, "pendant le repos ou les périodes de vacances, les symptômes ont tendance à diminuer", précise l'assurance maladie. Les symptômes les plus courants sont :

• Les douleurs abdominales qui se caractérisent par une sensation de spasme et des crampes, qui surviennent en règle général après le repas mais peuvent parfois faire leur apparition au réveil. "Le mal de ventre est le symptôme le plus fréquent dans le syndrome du côlon irritable", explique l'assurance maladie.

• Les ballonnements abdominaux fréquents, ils "représentent une gêne qui rend pénible le port de vêtements serrés, en particulier après les repas. Au maximum, il s'agit d'une tension abdominale permanente difficilement supportable, avec distension du ventre".

• Les troubles du transit intestinal qui se manifestent la plupart du temps par la constipation mais "une alternance diarrhée et constipation peut également apparaître".

*Source : ameli.fr

Comment soigner cette pathologie ?

En général, cette pathologie est chronique. Ainsi, "la prise en charge consiste donc, avant tout, à diminuer les douleurs qui y sont liées", explique le site Pourquoi docteur. Il sera d'abord proposé aux patients, un régime alimentaire équilibré, sans nourriture grasse et dans des proportions raisonnables. Les médecins élimineront également les aliments qui engendre les symptômes. "Des cures de probiotiques peuvent aussi être conseillées. Si les douleurs persistent, les patients peuvent prendre des médicaments antispasmodiques", ajoute Pourquoi docteur. L'exercice physique serait également un bon moyen de diminuer les symptômes.

Où en est la recherche médicale ?

Au début de l'année 2021, des chercheurs auraient trouvé la cause du syndrome du côlon irritable. Une découverte qui va permettre de mettre en place un nouveau traitement. Selon les chercheurs de la Kathilieke Unisersiteit Leuven, en Belgique, qui ont publié leurs travaux dans la revue Nature, "les mastocytes seraient responsables du syndrome du côlon irritable" jusqu'alors le stress était en cause. "Selon eux, lorsque les malades mangent certains aliments, un mécanisme biologique déclencherait leurs douleurs. Il s'agit de la réponse immunitaire de leur organisme à ces aliments, qui active les cellules mastocytes dans la paroi intestinale. Les mastocytes sécrètent de l'histamine - un composé organique naturel - qui provoque des maux d'estomac et autres troubles", détaille Pourquoi docteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.