Surdité : quel type d'appareil auditif choisir ?

Chargement en cours
Les appareils intra-auriculaires ne conviennent pas à toutes les oreilles.
Les appareils intra-auriculaires ne conviennent pas à toutes les oreilles.
1/2
© Adobe Stock, pikselstock

À partir d'un certain âge, l'ouïe se fait moins bonne et il devient alors difficile d'entendre les bruits environnants. Pour rompre l'isolement et ne pas s'enfermer chez soi, la meilleure solution reste alors l'appareil auditif. Mais comment s'y retrouver parmi toutes les offres sur le marché ? Et comment trouver celui qui sera le plus adapté à vos besoins ? Voici quelques indications sur le type d'appareil auditif à choisir.

Aujourd'hui en France, selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), plus de 65% de la tranche de population située entre 65 ans et plus serait concernée par un problème de surdité. En effet, plus l'âge est avancé, plus les personnes seraient concernées par cette déficience auditive. Une perte de l'audition qui peut s'avérer problématique pour bons nombres de personnes, car la surdité empêche de percevoir les sons correctement alors que la société actuelle fonctionne essentiellement sur la communication parlée. Si l'âge est majoritairement responsable de la perte de la déficience auditive, d'autres facteurs peuvent jouer : une trop longue exposition au bruit, certaines maladies ou bien des accidents.

Bien comprendre ses besoins

Une fois le rendez-vous passé avec l'ORL qui déterminera si oui ou non vous avez besoin d'un appareil auditif, il est important de bien comprendre ses besoins avant de se tourner vers un audioprothésiste (qui se procure l'appareil pour vous). En premier lieu, il est crucial de prendre en compte votre mode de vie : si vous avez tendance à vous trouver dans des lieux où les sons sont nombreux et se mélangent (lorsque vous sortez, travaillez, assister à des réunions...) ou bien si vous restez souvent chez vous au calme. De même, il peut être utile de savoir quelles sont les fonctionnalités que vous recherchez, tant en termes de technique que de confort et d'esthétisme. Enfin, l'appareil doit être adapté à votre degré de surdité.

Intra-auriculaire, contour d'oreille... Vers quel appareil se tourner ?

Lorsque le marché s'offre à vous, avec toutes les marques et toutes les sortes d'appareils qui peuvent exister, il est normal de se sentir dépassé. Pour mieux vous guider sur le type d'appareil à choisir, sachez que la plupart d'entre eux ne se basent principalement que sur trois modèles.

Si vous souhaitez quelque chose de discret et de presque invisible par exemple, vous pouvez vous tourner vers un appareil intra-auriculaire : il se place directement dans le conduit auditif. Il ne convient en revanche pas à tous les types d'oreilles et est essentiellement conseillé pour celles et ceux qui ont un degré de surdité relativement faible ou moyen (lorsque certains niveaux sonores ne sont plus perçus ou qu'il est difficile de comprendre son entourage lors de conversations bruyantes).

Bien moins discret et esthétique que son précédent concurrent en raison de la coque qui le constitue, le contour d'oreille est tout de même apprécié pour sa résistance, son confort et sa longue autonomie. Facile à manipuler, il se place derrière l'oreille et convient à tous les types d'audition.

Enfin, si vous souffrez d'une sévère perte d'audition (lorsque vous êtes considéré comme malentendant et que la lecture sur les lèvres est votre quotidien) il vaut mieux se renseigner sur le contour à écouteur déporté. En plus de mieux vous convenir, il est reconnu pour sa capacité d'adaptation à tous les types d'oreille, sa discrétion et pour le son de bonne qualité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.