Se ronger les ongles, une pratique dangereuse ?

Chargement en cours
L'onychophagie est l'acte de se ronger les ongles.
L'onychophagie est l'acte de se ronger les ongles.
1/2
© Adobe Stock, fizkes
A lire aussi

Si vous êtes onychophage, c'est que vous avez cette fâcheuse manie de vous ronger les ongles. Problème ? Cette habitude, en plus d'être inesthétique, pourrait bien être dangereuse pour la santé. Lisez plutôt !

Pourquoi se ronge-t-on les ongles ?

Près d'un Français sur trois se ronge les ongles. C'est du moins ce qu'a déclaré Stéphane Rusinek, spécialiste des thérapies comportementales et cognitives (TCC) au site Doctissimo. Hommes, femmes, jeunes, adultes, tout le monde semble concerné par cette manie qui s'apparente à un automatisme pour certains. En effet, si les causes peuvent être multiples, il n'est pas rare que ce trouble survienne dès lors qu'une once d'anxiété, de frustration, d'ennui ou de sensation de faim pointe le bout de son nez. Et ce dès l'enfance, où cette mauvaise habitude s'ancre généralement. Mais si ce geste compulsif apparaît à l'âge adulte, les causes peuvent être liées au stress, au travail ou à la vie de famille. À noter que dans la plupart des cas, grignoter les ongles n'est autre qu'un trouble passager et bref. En revanche, l'onychophagie peut évoluer vers une forme sévère présentant des conséquences importantes.

L'onychophagie représente-t-elle un danger pour la santé ?

En cas d'addiction, ce réflexe peut être catégorisé de "TOC" (Troubles Obsessionnels Compulsifs) et générer nombre de désagréments sur la santé. Selon le médecin Damien Mascret, au micro d'Europe 1, le fait de se ronger les ongles contribue à les abîmer fortement. En effet, "si l'on arrache un petit bout de peau autour de l'ongle cela peut faire un panaris par exemple". Les adeptes d'onychophagie ne seraient pas non plus à l'abri de développer une mycose au bout des ongles. Aussi, difficiles à nettoyer, les ongles sont de véritables nids à microbes. De ce fait, les ronger va permettre aux bactéries et germes de circuler dans le tube digestif jusqu'à créer des troubles de la digestion. Et ce n'est pas fini. Les dents peuvent elles aussi être touchées par cette habitude qu'il convient mieux de laisser de côté. Et pour cause, selon de nombreux dentistes, enquiquiner ses ongles abîmerait considérablement l'émail dentaire, altérant la surface des dents et déformant la mâchoire. L'onychophagie serait aussi responsable d'apparition de gingivites et de la formation de caries.

Comment éviter de se ronger les ongles ?

Avant que votre santé n'en pâtisse, vous pouvez peut-être mettre un terme à cette manie qui vous ronge la vie. Pour ce faire, plusieurs méthodes sont proposées comme le fameux vernis au goût amer. Ce dernier, à la saveur désagréable, a de fortes chances de vous détourner de votre mission initiale. D'autres s'en remettent à la pose de faux ongles. En effet, le temps de la pose, il est tout bonnement impossible de les ronger. Tout comme le fait d'appliquer un pansement sur l'ongle afin de se dissuader de le perturber lorsqu'il tente de repousser. Enfin, pour enterrer définitivement cette habitude, un travail plus profond peut-être nécessaire : l'hypnose. Elle a le mérite d'aller chercher le mécanisme déclencheur et ainsi en venir à bout.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.