Rentrée : comment limiter les risques de transmission de maladies à l'école ?

Chargement en cours
Epidémie de COVID-19 oblige, le port du masque est obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans, dans les espaces fermés et extérieurs, quand la distanciation d'un mètre ne peut être garantie.
Epidémie de COVID-19 oblige, le port du masque est obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans, dans les espaces fermés et extérieurs, quand la distanciation d'un mètre ne peut être garantie.
1/2
© Adobe Stock, Oksana Kuzmina

L'école est un lieu qui met en contact de nombreux individus dans un espace relativement restreint, favorisant ainsi la transmission des agents infectieux. En cas de maladie transmissible dans une collectivité d'enfants, il est indispensable de limiter sa propagation grâce à un certain nombre de mesures.

"Tous les élèves et les membres du personnel atteints de maladies contagieuses ou ayant été au contact d'une personne présentant l'une de ces affections, sont soumis à des mesures de prophylaxie, dont parfois l'éviction", rappelle un arrêté datant du 3 mai 1989. Cela signifie qu'en cas de maladie contagieuse détectée chez une ou plusieurs personnes dans un établissement scolaire, le ou les malades ne doivent plus fréquenter l'école pendant une durée déterminée. Si l'éviction de l'établissement n'est pas obligatoire, des mesures d'hygiène doivent être mises en place au sein de l'école.

L'éviction de la collectivité obligatoire pour 11 pathologies

Un élève ou un personnel de l'établissement scolaire ne doit plus se rendre à l'école pendant une durée déterminée en cas :

• D'angine à streptocoque.• De coqueluche.• D'hépatite A.• D'impétigo.• D'infections invasives à méningocoque.• D'oreillons.• De rougeole.• De scarlatine.• De tuberculose.• De gastro-entérite.

Une fois le diagnostic établi, c'est au médecin de prendre la décision d'éviction de la collectivité ainsi que sa durée. Le ministère de la Santé rappelle aux parents qu'une ordonnance d'antibiotiques ne permet pas la réadmission de l'enfant à l'école.

Des mesures d'hygiène à appliquer à l'école

En cas de maladie qui se transmet par les sécrétions respiratoires, comme la conjonctivite ou encore la bronchiolite, des mesures d'hygiène doivent être mises en place dans l'établissement. La première est le lavage soigneux des mains. Le nettoyage des sécrétions nasales avec des mouchoirs en papier à usage unique jetés dans une poubelle qui se ferme est aussi fortement recommandé. Enfin, il est nécessaire de mettre en place un lavage des surfaces, jouets et autres objets présents dans les lieux fréquentés par l'enfant malade.

Un guide pratique destiné aux collectivités de jeunes enfants est disponible sur le site du Ministère de la Santé. Il détaille les mesures de prévention à mettre en place à l'école pour limiter la transmission de maladies, et ce, pour chaque infection contagieuse.

COVID-19 : quel protocole sanitaire à la rentrée 2020-2021 ?

La COVID-19 fait partie des maladies transmissibles. C'est pourquoi le ministère de l'Éducation nationale a publié le 5 août dernier un nouveau protocole sanitaire à appliquer à compter de la rentrée scolaire 2020-2021.

La distanciation physique ne sera plus obligatoire lorsqu'elle ne sera pas matériellement possible ou qu'elle ne permettra pas d'accueillir la totalité des élèves. Le gouvernement rappelle toutefois que les espaces devront être organisés "de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves". La distanciation physique ne s'appliquera pas dans les espaces extérieurs.

Le port du masque sera quant à lui obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans, dans les espaces fermés et extérieurs, pendant les déplacements et en classe quand la distanciation d'un mètre ne pourra être garantie entre chaque élève. Les personnels devront porter un masque de protection quand la distanciation d'au moins un mètre ne sera pas possible. Il ne sera pas obligatoire pour les personnels pendant les cours à l'école maternelle.

À ces mesures s'ajoutent le maintien des autres gestes barrières efficaces contre le coronavirus :

• Le lavage régulier des mains, à minima à l'arrivée dans l'établissement, avant chaque repas, après être allé aux toilettes, le soir avant de rentrer chez soi ou dès l'arrivée au domicile.

• Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir jetable.

• Éviter les embrassades et le serrage de mains.

Les locaux des écoles devront être aérés au moins toutes les trois heures et nettoyés et désinfectés au moins une fois par jour. Enfin, les établissements scolaires devront organiser le déroulement de la journée et des activités scolaires de façon à limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants.

Sources : Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports / Ministère des Solidarités et de la Santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.