Régime sans gluten : quels effets secondaires possibles ?

Chargement en cours
Pour les personnes souffrant de la maladie coeliaque il est nécessaire de faire un régime sans gluten.
Pour les personnes souffrant de la maladie coeliaque il est nécessaire de faire un régime sans gluten.
1/2
© Adobe Stock, auryndrikson

La maladie coeliaque (intolérance au gluten) entraîne de nombreux maux chez les personnes atteintes. Si la diarrhée chronique est le symptôme le plus courant, dans certains cas les malades souffrent de douleurs abdominales ou de ballonnements associés à des flatulences. Aussi, des symptômes non digestifs peuvent apparaître, comme une anémie ou une fatigue prolongée. Pour contrer ces symptômes le meilleur moyen est d'adopter un régime sans gluten. Toutefois, ce n'est pas sans risques.

Si le gluten peut causer de nombreux troubles digestifs ou davantage de conséquences nuisant à la vie quotidienne, le supprimer totalement de son alimentation peut entraîner des effets secondaires fort gênants et augmenter le risque d'être atteint d'autres troubles. Car si la maladie coeliaque est un réel problème pour les personnes atteintes, il est de plus en plus courant de voir les populations se lancer dans un régime sans gluten. Et si il y a des bons côtés à cela, il y a tout de même des effets secondaires qui peuvent apparaître.

Les carences

Comme pour toutes les personnes qui ont un régime alimentaire particulier, que ce soit par choix personnel ou par obligation médicale, le risque de carences est bien présent. Si le gluten n'est pas indispensable pour être en bonne santé, et peut donc être éliminer sans grandes conséquences, il faut porter une attention particulière "aux glucides complexes, aux fibres et aux vitamines du groupe B", explique le site Ma vie sans gluten. En effet, il peut arriver qu'au début d'un régime sans gluten, la consommation de féculents soit fortement diminuée, or ils contiennent des glucides complexes "apportant l'énergie de long terme indispensable à notre organisme". Ainsi, il nécessaire pour l'organisme de ne pas les bannir mais de remplacer les céréales contenant du gluten par d'autres féculents comme les lentilles, le quinoa, les pois chiche etc. Les vitamines du groupe B sont également indispensables à l'organisme, "pour le système nerveux et la santé de la peau, des cheveux et des ongles", il faut donc consommer des aliments qui en contiennent en quantité suffisante.

Les maladies cardiovasculaires

Lors d'un régime sans gluten, l'apport en fibre peut être diminué. Toutefois les fibres "jouent un rôle important dans la régulation du transit, la gestion du poids et de la satiété, la prévention des maladies cardio-vasculaires et certains cancers, le renforcement du système immunitaire ... Il faudra veiller à assurer un apport suffisant en fibres (minimum 25g/jour)", détaille Ma vie sans gluten. Les chercheurs "manquent de preuves de tels effets", comme l'a rappelé Benjamin Lebwohl de l'université Columbia à New York, en 2017 lors de la publication d'une grande étude épidémiologique américaine publiée par le British Medical Journal, pour affirmer l'effet du gluten sur le risque coronaire. Bien qu'à travers les données recueillies il ait été démontré que "chez les personnes qui en consommaient le plus (de gluten), le risque coronaire était le moins élevé", rappelle Cardio Online, qui ajoute : "Toutefois, quand les chercheurs ont fait des analyses multivariées prenant en compte de nombreux facteurs, le gluten n'était pas associé au risque coronaire, ni de façon positive ni de façon négative. Mais ils ont constaté que les plus basses consommations de gluten étaient associées à des consommations basses de céréales complètes, dont on sait qu'elles ont un effet protecteur contre le risque cardiovasculaire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.