Quels sont les vaccins recommandés après 60 ans ?

Chargement en cours
Avec l'âge, les défenses immunitaires se réduisent. D'où l'importance pour les seniors de se protéger contre certaines maladies grâce à la vaccination.
Avec l'âge, les défenses immunitaires se réduisent. D'où l'importance pour les seniors de se protéger contre certaines maladies grâce à la vaccination.
1/2
© Adobe Stock, WavebreakmediaMicro

Avec l'âge, l'organisme devient plus sensible aux infections, notamment après 65 ans. C'est pour cela que les seniors sont invités à se protéger contre certaines maladies grâce à la vaccination.

Le vaccin contre la grippe

Il est recommandé aux personnes âgées de plus de 65 ans de se faire vacciner contre la grippe chaque année. Les défenses immunitaires étant réduites avec l'âge, les seniors sont plus sensibles au virus de la grippe et sont donc plus susceptibles d'être hospitalisés et même placés en service de réanimation si elles contractent le virus. La vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre la grippe aujourd'hui (atténuer ses symptômes et réduire les risques de complications). Grâce à la couverture vaccinale actuelle, 2000 décès sont évités en moyenne grâce à la vaccination des seniors.

Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite

Les personnes âgées de 65 ans doivent faire un rappel des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, à renouveler tous les dix ans. Il s'agit d'un vaccin combiné, c'est-à-dire qu'une seule injection suffit pour se faire vacciner contre ces trois infections. Même si la couverture vaccinale contre le tétanos est élevée en France, il ne faut pas zapper les rappels chez les seniors car entre 2008 et 2011, 36 personnes ont été contaminées par le tétanos. Parmi elles, 86% avaient plus de 70 ans. Tous les malades ont été admis en réanimation et dans les personnes décédées (31% des personnes infectées), aucune n'était à jour dans les recommandations vaccinales.

Le vaccin contre la coqueluche

Le vaccin contre la coqueluche est recommandé aux seniors non vaccinés au cours des dix dernières années et faisant partie de l'entourage d'une femme enceinte ou d'un nourrisson de moins de six mois. La coqueluche est une maladie qui peut avoir des conséquences graves chez les personnes âgées, les femmes enceintes et les nourrissons. En effet, cette maladie peut provoquer une pneumonie nécessitant une hospitalisation à cause d'une toux persistante.

Cas particuliers

D'autres vaccins sont recommandés aux plus de 65 ans dans certains cas :

• Le vaccin contre le pneumocoque n'est pas recommandé sur un seul critère d'âge. Les seniors invités à se faire vacciner sont ceux présentant un risque de développer des infections invasives à pneumocoque. Il faut savoir que 50% des pneumonies liées à un pneumocoque concernent des personnes âgées.

• Le vaccin contre l'hépatite A est recommandé pour les personnes atteintes de mucoviscidose ou d'une maladie chronique du foie, pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, pour l'entourage familial d'une personne atteinte d'hépatite A, ou vivant sous le même toit que cette personne et pour les personnes vivant au sein d'une communauté en situation d'hygiène précaire, lorsqu'il existe un cas d'hépatite A.

• Le vaccin contre l'hépatite B concerne les seniors non vaccinés et exposés à un risque accru de contamination.

• Le vaccin contre les méningites à Haemophilus influenzae b est recommandé aux personnes non vaccinées atteintes de certaines maladies du sang.

• Le vaccin contre les méningites et septicémies à méningocoques est recommandé aux personnes non vaccinées atteintes de certaines maladies du sang, s'il existe des cas groupés ou en situation d'épidémie.

• Le vaccin contre la varicelle est conseillé aux adultes qui n'ont jamais eu la maladie et qui ont été en contact avec une personne de l'entourage proche infectée par le virus (vaccin à faire dans les trois jours suivant l'exposition) ou qui sont en contact étroit avec des personnes immunodéprimées.

Source : vaccination-info-service.fr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.