Qu'est-ce que la maladie de Kawasaki ?

Chargement en cours
Dès l'apparition des premiers symptômes évocateurs, il est impératif de consulter votre médecin ou de vous rendre aux urgences pédiatriques.
Dès l'apparition des premiers symptômes évocateurs, il est impératif de consulter votre médecin ou de vous rendre aux urgences pédiatriques.
1/2
© Adobe Stock, Tomsickova

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, de nombreux cas d'enfants atteints de pathologies inflammatoires proches de la maladie de Kawasaki et testés positifs à la Covid-19 ont été signalés. Mais qu'est-ce que la maladie de Kawasaki, quels en sont les symptômes, quelle est sa gravité et enfin, quel est son lien avec la Covid-19 ?

La maladie de Kawasaki, c'est quoi ?

La maladie de Kawasaki, aussi appelée Syndrome lympho-cutanéo-muqueux est une vascularite, c'est-à-dire une maladie inflammatoire qui affecte les vaisseaux sanguins et qui peut entraîner des anévrismes coronaires en cas d'absence de traitement. Très rare chez les adolescents et les adultes, la maladie de Kawazaki touche majoritairement les nourrissons et les jeunes enfants.

Quels sont les symptômes de la maladie de Kawasaki ?

Les symptômes de la maladie de Kawasaki sont nombreux et peuvent être évocateurs d'autres conditions. La plupart du temps les enfants qui en sont touchés ne présentent pas l'intégralité des symptômes, mais les premiers signes qui doivent alerter sont une forte fièvre (soit plus de 39°) qui dure plus de 5 jours et qu'aucun antibiotique ne soulage, des maux de tête, une irritabilité, des douleurs abdominales ou des diarrhées. S'ensuivent d'autres symptômes comme une éruption cutanée, une inflammation de la gorge, de la bouche et de la langue, une conjonctivite, un gonflement des ganglions du cou et des rougeurs et des gonflements au niveau des paumes des mains et de la plante des pieds.

Quel est le lien entre la maladie de Kawasaki et la Covid-19 ?

Alors qu'entre 2005 et 2020, l'hôpital Robert Debré avait accueilli 230 patients atteints de la maladie de Kawasaki, au mois d'avril 2020, soit deux semaines après avoir atteint le premier pic de contamination à la Covid-19, les hospitalisations avaient alors augmenté de 500%. Pour le Pr Albert Faye, chef du service de pédiatrie générale de l'hôpital Robert Debré, interrogé par France Inter, le lien entre Covid-19 et la maladie de Kawasaki apparaissait "de manière assez claire". Cependant ce dernier restait alors rassurant, affirmant que les formes sévères de la maladie de Kawasaki en lien avec la Covid-19 restent très rares.

Quels sont les traitements pour soigner la maladie de Kawasaki ?

Dès l'apparition des premiers symptômes évocateurs, il est impératif de consulter votre médecin ou de vous rendre aux urgences pédiatriques. La maladie de Kawasaki nécessite la plupart du temps une hospitalisation. Elle peut être traitée à l'aide d'une cure d'immunoglobines par voie intraveineuse et avec de l'aspirine, qui permettrait de prévenir l'inflammation de la paroi de l'artère coronaire. Si besoin, des corticoïdes peuvent être administrés. Bien sûr, des échographies cardiaques doivent être réalisées régulièrement. Si la maladie est prise en charge assez tôt, les séquelles cardiaques peuvent être évitées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.