Qu'est-ce qu'un fibrome ?

Chargement en cours
Bien qu'on connaisse encore mal ce qui cause les fibromes utérins, les femmes qui pratiquent une activité physique régulière y seraient moins sujettes.
Bien qu'on connaisse encore mal ce qui cause les fibromes utérins, les femmes qui pratiquent une activité physique régulière y seraient moins sujettes.
1/2
© Adobe Stock, Nestor

Qu'est-ce qu'un fibrome ? Un fibrome utérin est une tumeur qui se développe chez les femmes âgées de plus de 30 ans. Ces tumeurs sont généralement peu préoccupantes mais dans certains cas, elles peuvent entraîner des complications. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le fibrome.

Définition du fibrome utérin

Bien que les fibromes puissent se développer sur tous types d'organes, c'est le plus souvent au niveau de l'utérus qu'ils se localisent. Petites tumeurs bénignes se développant chez les femmes en âge de procréer, les fibromes utérins sont de tailles variables. Parfois si petits qu'ils ne peuvent être observés à l'oeil nu, ils peuvent dans d'autres cas atteindre des tailles plus importantes et aller jusqu'à dilater l'utérus. S'ils sont généralement sans conséquence, les fibromes utérins peuvent provoquer des symptômes gênants qu'il faudra alors traiter sans tarder. On estime qu'entre 20% et 50% des femmes de plus de 30 ans ont des fibromes utérins, et entre 70% et 80% des femmes de plus de 50 ans, mais les fibromes entraînant rarement des symptômes, il est difficile d'estimer avec exactitude leur prévalence au sein de la population.

Les symptômes du fibrome utérin

Nombreuses sont les femmes qui ont des fibromes utérins sans le savoir car elles ne souffrent d'aucun symptôme, mais c'est souvent l'apparition de symptômes révélateurs qui permet de les détecter. Lorsqu'un fibrome atteint une taille importante, il n'est pas rare de ressentir une sensation de masse dans le bas ventre. Plus généralement, si vous constatez des règles abondantes et prolongées, des saignements entre les règles, des difficultés à uriner ou au contraire des mictions plus fréquentes, si vous souffrez de constipation récurrente, de douleurs au dos, aux jambes ou de douleurs pelviennes aiguës : ne tardez pas à consulter votre médecin. Un examen gynécologique et une échographie pourront permettre de confirmer le diagnostic. Un fibrome peut être à l'origine d'une stérilité ou entraîner des complications en cas de grossesse. Il convient donc de faire preuve de vigilance.

Les causes et facteurs de risque du fibrome utérin

Si on connaît encore mal les causes précises de l'apparition d'un fibrome, des recherches tendent à prouver l'incidence de certains facteurs. Les sécrétions hormonales jouent un rôle, de même que les changements génétiques et d'autres facteurs de développement des tissus organiques. Les études révèlent peu de facteurs de risque identifiables. Compte tenu des connaissances actuelles, on estime que le meilleur moyen de prévenir l'apparition de tumeurs fibromateuses serait d'adopter un mode de vie sain et de maintenir un poids équilibré.

Le traitement du fibrome utérin

En l'absence de symptômes incommodants, seule une surveillance régulière de l'évolution du fibrome utérin est nécessaire. Après la ménopause, les fibromes régressent généralement d'eux-mêmes. En fonction des symptômes détectés et de leur gravité, plusieurs traitements sont possibles, de la prise de médicaments hormonaux jusqu'à l'intervention chirurgicale.

Source : www.ameli.fr/assure/sante/themes/fibrome-uterin

Vos réactions doivent respecter nos CGU.