Pourquoi est-il important de prendre soin de son côlon ?

Chargement en cours
Le côlon participe à la digestion des aliments, assimile les nutriments et récupère les matières indigestes pour les transformer en selles.
Le côlon participe à la digestion des aliments, assimile les nutriments et récupère les matières indigestes pour les transformer en selles.
1/2
© Adobe Stock, LIGHTFIELD STUDIOS

Le côlon, aussi appelé gros intestin, se situe à la fin du tube digestif. Il participe notamment à l'évacuation des selles par le rectum et abrite des milliards de bonnes bactéries qui forment la flore intestinale. Voici pourquoi il est important d'en prendre soin au quotidien.

Le côlon se situe entre l'intestin grêle et le rectum. Il mesure environ 1,5 mètre. Cet organe assure plusieurs missions dans l'organisme : il participe à la digestion des aliments, assimile les nutriments et récupère les matières indigestes pour les compacter sous forme de selles et les évacuer vers le rectum.

Le côlon nous aide à éliminer les selles

Le gros intestin est un maillon indispensable de l'appareil digestif puisqu'il a pour rôle principal de transformer les aliments non digérés en selles avant de les acheminer vers le rectum. Normalement, un côlon en bonne santé élimine les selles une à deux fois par jour. Mais parfois, le travail du côlon est ralenti ce qui peut entraîner une mauvaise évacuation des selles. C'est la constipation. En cause, une alimentation pauvre en fibres, une consommation insuffisante d'eau ou encore un manque d'activité physique.

Comment prévenir la constipation ? En mangeant des aliments riches en fibres, en buvant beaucoup d'eau et en pratiquant une activité physique de façon régulière.

Le côlon renferme la flore intestinale qui joue un rôle essentiel dans l'organisme

Outre sa fonction digestive, le côlon renferme une partie de la flore intestinale constituée de milliards de bactéries regroupées en 400 espèces. Celle-ci contribue au bon fonctionnement du système immunitaire, empêche les bactéries pathogènes de s'implanter dans le tube digestif, élimine les toxines produites par les bactéries pathogènes responsables d'infections intestinales et absorbe certaines vitamines (les vitamines B5, B8 et B12 et la vitamine K).

Certains facteurs peuvent déséquilibrer la flore intestinale (alimentation peu équilibrée, traitements médicamenteux, infections, diarrhée, constipation...). Or, quand le microbiote intestinal est déséquilibré, l'organisme est plus exposé aux infections, aux troubles digestifs et aux allergies alimentaires.

Comment préserver sa flore intestinale ? Tout comme le transit, des mesures hygiéno-diététiques aident à maintenir l'équilibre de la flore intestinale :

• Avoir une alimentation riche en fibres.

• Réduire sa consommation de viande rouge.

• Faire une cure de probiotiques.

• Éviter les produits trop sucrés.

• Prendre des antibiotiques uniquement sur prescription médicale.

• Pratiquer une activité physique régulière.

Syndrome du côlon irritable : prendre soin de son côlon pour réduire les symptômes

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est une maladie fréquente puisqu'elle touche 5% des Français. Il s'agit d'un trouble du fonctionnement du gros intestin qui provoque des douleurs abdominales, des troubles du transit intestinal (constipation, diarrhée ou les deux), des ballonnements et un inconfort digestif. Le stress, la fatigue et la gastro-entérite sont des facteurs déclencheurs. Pour diminuer les symptômes, il est nécessaire de prendre soin de son côlon en :

• Pratiquant une activité physique quotidienne.

• Mangeant lentement.

• Réduisant sa consommation d'aliments gras.

• Limitant les aliments producteurs de gaz (chou, oignons, brocolis...).

• Mangeant des fibres en quantité normale (bien réparties sur toute la journée).

• Limitant les boissons gazeuses, l'alcool et le café.

• Diminuant sa consommation de lactose (sucre présent dans le lait et les yaourts).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.