Pourquoi a-t-on froid aux pieds et comment y remédier ?

Chargement en cours
L'apparition des pieds glacés peut être simplement liée à l'absence de chaud, de couverture.
L'apparition des pieds glacés peut être simplement liée à l'absence de chaud, de couverture.
1/2
© Adobe Stock, Fly_dragonfly

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont les pieds froids et les autres. Cette affection commune et presque toujours bénigne peut gêner les plus frileux. D'où vient-elle et comment tenter d'y pallier ?

En hiver, les vaisseaux sanguins des extrémités opèrent une contraction qui a pour but de maintenir la température centrale du corps, donc de minimiser les pertes de chaleur. Les organes vitaux sont réchauffés mais les bouts du nez, des doigts et des pieds sont, par exemple, délaissés. L'apparition des pieds glacés peut être simplement liée à l'absence de chaud mais il arrive que les chaussettes les plus épaisses et les chaussons les mieux fourrés ne puissent rien y faire ! Ce problème apparemment féminin, 75% à 90% des cas, aurait de nombreuses causes mais la première est indéniablement la mauvaise circulation sanguine.

Les divers soucis de la circulation sanguine en cause

Si même emmitouflés vos pieds restent de véritables icebergs, il y a fort à parier qu'une circulation sanguine irrégulière soit derrière tout ça. Cela peut être le symptôme d'une anomalie cardiaque, le coeur n'arrivant pas à pomper le sang à un rythme adéquat, mais aussi la conséquence d'un mode de vie sédentaire (rester assis à longueur de journée à son bureau ou devant la télévision). Selon plusieurs études, le stress et le tabagisme auraient aussi une part de responsabilité à cause de leur effet vasoconstricteur. Le blocage des artères par la graisse et le cholestérol est également pointé du doigt, le diabète pouvant aller jusqu'à faire survenir des lésions nerveuses dans les pieds froids et nécessitant alors la consultation d'un médecin.

La perception du froid peut même venir d'une carence en vitamines. Ainsi, une anémie, une diminution du taux d'hémoglobine souvent liée à une mauvaise alimentation, entraîne généralement ce syndrome. Les pieds froids sont aussi ressentis par les personnes victimes d'hyperthyroïdie, lorsque la thyroïde en sous-activité ne produit pas assez d'hormones et bouleverse le métabolisme, circulation sanguine comprise. Dernier problème mis en avant, le flux sanguin au niveau des orteils peut être influencé par la maladie de Raynaud dont la particularité est le refroidissement des extrémités. Toutefois, ce phénomène d'artériopathie ne toucherait que 5 à 6% de la population.

Que faire pour ne plus être frigorifié ?

La première astuce est de n'utiliser ni pièces vestimentaires, les chaussettes comme les bas, ni chaussures qui entraveraient la circulation. Les pieds ne doivent jamais être compressés pour que le retour veineux puisse se faire correctement et éviter la macération. La transpiration gelant sous l'effet du froid, la sensation est dupliquée lorsque les pieds produisent de l'eau. Pour les chaussures, il faut privilégier une paire isolante et en cuir tandis que pour les collants et chaussettes, il est conseillé de se tourner vers des matières naturelles et de bannir celles synthétiques. En période hivernale, la laine est évidemment un "must-have" qui saura prendre soin de nos petons.

Si certains trouvent un réconfort éphémère dans le repassage des chaussettes (ou le dépôt de celles-ci pendant cinq minutes sur un radiateur) avant de les enfiler, la bonne vieille solution de remuer ses orteils fréquemment est tout aussi efficace. En ce sens, plusieurs petits exercices chauffe-pieds, comme des flexions, peuvent être effectués tout au long de la journée. Pour combattre la frilosité, il existe également des crèmes anti-froids disponibles en pharmacie, la possibilité de s'adonner à un bain de pieds à 36°C pendant dix minutes pour favoriser la vasodilatation ou encore le massage à l'aide d'une balle de golf à faire rouler sous la voûte plantaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.