Pollen, acariens, soleil... Pourquoi est-on allergique ?

Chargement en cours
30% de la population française souffre d'allergies.
30% de la population française souffre d'allergies.
1/2
© Adobe Stock, Feodora

Laetitia Reboulleau

Une allergie est une réaction immunitaire excessive générée par l'organisme de manière à repousser une substance reconnue comme étrangère par ce dernier. En France, 30% de la population est touchée par ce problème selon la Société Française d'Allergologie. Mais à quoi sont dues ces allergies, au juste ?

Allergies alimentaires ou respiratoires, aux pollens, aux acariens, aux poils d'animaux, à la poussière... Les allergies sont particulièrement nombreuses et touchent aujourd'hui près d'une personne sur trois. Un chiffre en constante augmentation, puisque d'après l'OMS, d'ici 2050 la moitié de la population mondiale sera concernée par des allergies, quelles qu'elles soient. Confronté à un allergène, notre système immunitaire réagit pour repousser ce qu'il perçoit comme une agression, parfois de façon excessive : dans ce genre de cas, on parle de réaction allergique.

À quoi sont dues les allergies ?

Si certains produits sont parfaitement inoffensifs pour la grande majorité de la population, pour certaines personnes, ils peuvent causer des irritations, des éternuements, des plaques... voire être mortels. Pourquoi ? Tout simplement parce que certains organismes ne fabriquent pas les bons anticorps : ceux produits vont activer des réactions allergiques. À noter que les environnements trop aseptisés peuvent également encourager le développement d'allergies.

Pour pouvoir détecter les allergies en question, il est possible d'effectuer des tests auprès d'allergologues afin d'éviter les risques, de savoir si votre allergie est légère ou potentiellement dangereuse, mais aussi éventuellement de pouvoir vous faire désensibiliser. Ce processus médical permet de "rééduquer" les défenses immunitaires de l'organisme pour favoriser la production de bons anticorps. En effet, les allergies disparaissent très rarement d'elles-mêmes, même si les symptômes peuvent évoluer pour s'améliorer ou au contraire s'aggraver. Tout dépend généralement de l'environnement : d'où l'intérêt de se faire désensibiliser, pour éviter tout risque d'aggravation.

L'influence des parents

Les allergies peuvent débarquer à tout âge chez le nourrisson, l'enfant ou même l'adulte, parfois même du jour au lendemain, dans certains cas. Toutefois, la génétique a aussi son mot à dire. Ainsi, si les deux parents présentent la même allergie à une substance ou un aliment, leur enfant a 80% de chances d'y être également allergique. Un taux qui descend à 50% si seul l'un de ses parents l'est. Les allergies ne sont donc pas héréditaires à tous les coups, mais elles le sont régulièrement.

La pollution, un facteur aggravant

Si les allergies sont en constante augmentation, c'est aussi, selon les spécialistes, dû à la pollution ambiante présente dans l'air que nous respirons. Cette pollution atmosphérique joue un rôle particulièrement important dans le cadre des allergies aux pollens, puisqu'elle rend ces dernières plus agressives, mais nuit aussi à nos bronches, qui sont alors plus perméables aux agressions extérieures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.