Plage : 5 maladies qui peuvent s'attraper dans le sable

Chargement en cours
Attention, les champignons à l'origine des verrues plantaires se trouvent dans le sable.
Attention, les champignons à l'origine des verrues plantaires se trouvent dans le sable.
1/2
© Adobe Stock, koszivu

La plage est l'un des lieux les plus prisés pour passer les vacances. Mais attention, si tout le monde aime passer des heures à faire des châteaux de sable, cela n'est pas sans danger. Des micro-organismes peuplent également les plages. Y prolifèrent ainsi des bactéries, champignons et virus... Voici cinq maladies qu'il est possible d'attraper à la mer.

Les staphylocoques, une infection mortelle

Les bactéries que l'on retrouve à la mer sont des bactéries dites "pathogènes". Elles sont généralement apportées par les mammifères. La contamination se fait lorsque l'on porte les mains à la bouche ou sur une plaie. D'où l'importance de bien se laver en rentrant de la plage. L'une de ces bactéries est le staphylocoque. Cette dernière peut rapidement se retrouver sur notre peau, dans notre nez ou notre bouche. Si elle s'introduit dans notre organisme, elle peut être très dangereuse. Le staphylocoque peut provoquer des infections pouvant devenir mortelles si elles atteignent les poumons ou le système sanguin. Une bactérie qui peut être tenace, puisqu'il est avéré que certaines formes de staphylocoque peuvent résister aux antibiotiques.

La gastro-entérite, grande amie de la plage

Après une journée à la plage, ne soyez pas étonné(e) d'avoir contracté une gastro-entérite ou des infections de l'estomac pouvant entraîner des diarrhées, des nausées et des vomissements. En 2012, selon une étude publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology, le sable en provenance de 53 plages californiennes a été analysé. Après quelques prélèvements, les chercheurs ont trouvé des Escherichia coli et des Enterococcus (bactéries typiques des intestins humains). Des Salmonella et des Campylobacter, souvent responsables d'intoxications alimentaires, étaient aussi présents. En 2009, une autre étude a montré que les personnes qui s'enterrent dans le sable - ou qui creusent des trous - sont plus sujets à attraper une gastro-entérite. Vous savez ce qu'il vous reste à ne pas faire...

Les verrues et mycoses s'agrippent aux ongles des pieds

Non, les verrues et les mycoses ne s'attrapent pas principalement à la piscine. Ces champignons, qui aiment les lieux chauds et humides, s'installent confortablement dans le sable et peuvent vite se retrouver sur vous. De types dermatophytes, ils sont la cause d'infections de la peau et des ongles et se propagent au contact d'autres personnes, d'animaux, mais aussi du sable. Attention, ils peuvent aussi apporter des infections au niveau du vagin, d'où l'importance de bien nettoyer son maillot à chaque sortie à la mer.

La gale aime aussi lézarder dans le sable

La gale est une parasitose qui se développe lors de la colonisation de la peau par un acarien, qui lui aussi s'avère bien aimer bien le sable. Il s'agit d'une maladie de la peau très contagieuse, qui provoque de fortes démangeaisons. Apparaissant sous forme de plaques, vous pouvez vous retrouver avec les mains infectées avant que cela ne se propage sur les poignets et sur tous les plis du corps.

Les poux aiment la chaleur

L'été, les plages sont souvent peuplées. Une période idéale pour les poux, qui aiment également la chaleur. Présents dans le sable, ils peuvent vite se proliférer sur votre tête. Pour éviter de contaminer toute la famille, soyez vigilants.

Vous l'aurez compris, les vacances à la plage c'est reposant et amusant, mais il est indispensable de bien faire attention à ne pas trop abuser du sable pour préserver votre santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.