Piqûre de méduse : quels sont les bons gestes à adopter ?

Chargement en cours
En cas de piqûre de méduse, sortez immédiatement de l'eau.
En cas de piqûre de méduse, sortez immédiatement de l'eau.
1/2
© Adobe Stock, Q

En été, la baignade et l'activité préférée (et incontournable) de tous les Français. Pourtant, au bord de la plage et dans l'eau, un accident est très vite arrivé. Les guêpes et les méduses constituent une grande partie des fléaux estivaux et sont sources d'angoisses pour beaucoup de vacanciers. Concernant les piqûres de méduses, de nombreuses informations circulent mais il devient compliqué de démêler le vrai du faux... Ici, on vous explique quels bons gestes adopter.

Faut-il vraiment faire pipi sur la brûlure lorsque l'on se fait piquer par une méduse ? Voilà une légende bien tenace qui n'est rien d'autre... qu'une légende. En réalité, uriner sur la plaie n'arrangerait rien, bien au contraire. En revanche, il existe quelques autres gestes pour soulager la douleur rapidement.

Rien de mieux que l'eau de mer !

Dans un premier temps, en cas de brûlure de méduse, dépêchez-vous de sortir de l'eau. En effet, sous la panique, une noyade est très vite arrivée. Une fois sur la plage, dites à tous ceux qui souhaiteraient uriner sur votre jambe de s'abstenir. L'urine pourrait créer une surinfection qu'on ne souhaite absolument pas ! À la place, emparez-vous d'un seau, remplissez-le d'eau de mer et aspergez abondamment votre plaie. Attention, n'utilisez surtout pas de l'eau douce ! Celle-ci a la fâcheuse tendance à aider le venin à se propager. Sachez que vous pouvez également rincer avec du sérum physiologique si vous en avez sous le coude. Pour "tromper" les cellules urticantes de la méduse, la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) conseille également de mettre du sable sur la brûlure et d'attendre que cela sèche avant de gratter doucement (avec autre chose que la main !).

Retirer les filaments urticants

La deuxième étape est également très importante et consiste à retirer précautionneusement les filaments de la méduse qui se sont collés sur la plaie. Pas de panique, ils sont facilement repérables à l'oeil nu. Pour bien faire, utilisez une pince à épiler et débarrassez-vous, un par un de ces petits parasites désagréables. Attention à ne pas les écraser ni les frotter sur la brûlure pour ne pas libérer les cellules urticantes. Si vous ressentez trop de douleur où que vous n'êtes pas assez calme pour procéder à cette tâche minutieuse, demandez à quelqu'un d'autre de le faire.

Désinfecter et graisser

Une fois la plaie bien nettoyée, prenez le temps de la désinfecter à l'aide d'un produit antiseptique et d'une compresse stérile. Évitez le coton qui peut laisser des "peluches" sur la plaie et provoquer une infection. Une fois que vous avez bien désinfecté, passez une pommade anti-inflammatoire afin de réduire la douleur et graisser la partie touchée (cela permettra au passage de la protéger également). Puis, prenez des antalgiques (Paracétamol, codéine, tramadol...) afin d'apaiser la douleur. Dans les jours qui suivent, restez attentive à l'évolution de la brûlure. Si vous constatez un gonflement, une purulence ou que vous commencez à ressentir une gêne respiratoire, allez immédiatement consulter le médecin le plus proche ! Pensez également à contacter les autorités pour les alerter de la présence de méduse dans le secteur où vous vous êtes fait piquer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.