Piqûre d'abeille : les bons réflexes à avoir

Chargement en cours
Les piqûres d'abeille font partie des petits maux de l'été.
Les piqûres d'abeille font partie des petits maux de l'été.
1/2
© Adobe Stock, badwiser

Avec l'été viennent ses petits désagréments, et les piqûres d'abeille en font partie. Si l'abeille ne pique que lorsqu'elle est dérangée dans son butinage ou qu'elle sent que les siens sont en danger (en effet, l'abeille meurt lorsqu'elle pique ce qui explique qu'elle ne le fait pas sans "raison"), il n'en reste pas moins que sa piqûre est douloureuse et peut même s'avérer dangereuse en cas d'allergie. Alors quels sont les bons réflexes à avoir en cas de piqûre d'abeille ?

Commencer par écarter la piste de l'allergie

Le véritable danger d'une piqûre d'abeille est l'allergie à son venin. Si vous n'avez jamais été piqué et que vous ne savez donc pas si vous faites partie des personnes allergiques, il est impératif d'écarter immédiatement cette piste. Pour ce faire, soyez donc attentifs aux signes de réaction allergique dite "généralisée". Voici les symptômes à surveiller :

• Des difficultés à respirer, un sifflement des bronches

• Une crise d'urticaire, des démangeaisons sur tout le corps

• Une sensation de malaise, des fourmillements et un évanouissement

• Un gonflement au niveau des lèvres et de la langue

En cas d'apparition de l'un de ces symptômes, il est impératif de se rendre aux urgences ou de faire appel au SAMU.

Comment soulager une piqûre d'abeille si aucune réaction allergique ne se manifeste ?

Si vous avez la certitude qu'aucun symptôme allergique ne se manifeste, il existe alors quelques moyens de soulager la douleur liée à la piqûre.

Retirer le dard délicatement

Attention, on entend souvent parler de la pince à épiler comme de l'outil numéro un pour retirer le dard d'une abeille, pourtant il peut avoir tendance à le casser et à percer le sac à venin qui reste parfois accroché, ne faisant ainsi qu'empirer les choses. Utilisez plutôt un objet plus lisse, comme une carte bleue, une carte à jouer ou même vos ongles s'ils sont suffisamment longs. Dans tous les cas, évitez tout objet trop tranchant.

Nettoyer la plaie

Pour éviter tout risque d'infection, pensez à bien rincer la plaie avec de l'eau et du savon. Vous pouvez également appliquer ensuite une compresse froide et ajouter de quoi désinfecter. N'hésitez pas à nettoyer votre piqûre tous les jours, mais en prenant bien garde de ne pas agresser la peau. Continuez d'utiliser de l'eau et un savon doux ou un peu d'huile essentielle* de tea tree mélangée à de l'aloe vera.

Apaiser la douleur et diminuer le gonflement

Afin d'apaiser la douleur et la sensation de brûlure, vous pouvez prendre un antidouleur ou bien appliquer une crème apaisante, ou encore une fois utiliser de l'aloe vera. Pour à la fois limiter la douleur et empêcher à votre membre d'enfler (si vous avez été piqué à la jambe ou au bras), vous pouvez surélever la zone piquée. Si la sensation d'inflammation et les gonflements peuvent dans certains cas disparaître au bout de quelques heures, il est aussi tout à fait possible que ces symptômes persistent pendant quelques jours après la piqûre.

*Attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de trois ans. Demandez toujours un avis médical.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.