Pieds gonflés : à quoi est-ce dû ?

Chargement en cours
Comment expliquer que les pieds gonflent ?
Comment expliquer que les pieds gonflent ?
1/2
© Adobe Stock, Prostock-studio

La rédaction

En été, la chaleur favorise le gonflement des pieds. Mais d'autres causes peuvent expliquer ce phénomène gênant, voire douloureux dans certains cas. Pourquoi nos pieds gonflent ? Quand faut-il s'inquiéter ? Réponses.

Mauvaise circulation sanguine et rétention d'eau

Le gonflement des pieds est lié à une mauvaise circulation sanguine. Quand celle-ci est ralentie, le sang a tendance à stagner dans les vaisseaux sanguins des orteils, des chevilles et des talons. Ces vaisseaux augmentent de volume en se dilatant et provoquent les gonflements. En outre, l'eau contenue dans le sang stagnant s'échappe pour s'infiltrer dans les cellules. Gorgés d'eau, les tissus des pieds se mettent à gonfler. C'est ce qu'on appelle la rétention d'eau.

Pieds gonflés : les facteurs de risque

La chaleur

Quand il fait chaud, notre corps met en place deux mécanismes pour réguler sa température. Il évacue la chaleur par la transpiration : la sueur sécrétée par les glandes sudoripares permet de laisser s'évaporer la chaleur emmagasinée par l'organisme. Pour se refroidir, notre corps va également augmenter le débit sanguin dans les vaisseaux qui se trouvent proches de la peau. Ce mécanisme favorise l'évacuation de la chaleur intérieure vers la surface, mais il provoque toutefois le gonflement des membres inférieurs, dont les pieds.

La grossesse

En fin de grossesse, les pieds ont tendance à gonfler. Cela s'explique par la présence d'hormones (progestérone, oestrogènes) qui favorisent la rétention d'eau. Il faut savoir aussi que pendant la grossesse le volume sanguin est plus important et que la progestérone favorise la dilatation des vaisseaux, deux facteurs qui ralentissent le retour veineux. Enfin, à l'approche du terme, l'utérus appuie sur les veines qui se trouvent au niveau de l'abdomen, réduisant la vitesse du flux sanguin.

Le manque d'activité

Rester en position assise trop longtemps ou debout sans trop marcher augmente le risque de gonflement des membres inférieurs. Le fait de marcher et de bouger facilite la bonne circulation du sang dans tout le corps. En position statique, le flux sanguin n'est pas stimulé et une plus grande quantité de sang se dirige vers les jambes et les pieds.

Le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel se caractérise par des symptômes psychiques et physiques, dont le gonflement du ventre et des pieds. Celui-ci serait lié à la rétention d'eau.

Certains médicaments

En favorisant l'insuffisance veineuse et la rétention d'eau, certains médicaments peuvent provoquer le gonflement des chevilles et des pieds. C'est le cas des médicaments contre l'hypertension, de certains traitements du diabète, de certaines pilules contraceptives, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antidépresseurs.

Certaines maladies

Attention, le gonflement des pieds peut être le symptôme d'une maladie. Il peut s'agir :

• D'un oedème lymphatique. Le liquide lymphatique s'accumule dans un bras ou une jambe.

• D'une insuffisance cardiaque ou rénale. Soit la fonction de pompage du sang par le coeur est ralentie, soit les reins ne parviennent plus à éliminer l'eau du corps et celle-ci s'accumule dans les jambes et les pieds.

• D'une insuffisance veineuse. Le retour veineux ne se fait pas correctement car les valvules qui le permettent sont altérées.

• D'une cirrhose du foie. Le foie n'est plus fonctionnel et ne peut plus assurer son rôle de détoxifiant naturel, favorisant ainsi la rétention d'eau.

• D'un caillot de sang (ou phlébite). Celui-ci se loge dans une veine et bloque le flux sanguin, provoquant un gonflement du membre.

Dans quels cas faut-il s'inquiéter ?

Certaines situations doivent pousser à consulter :

• Si un seul pied est gonflé, qu'il est rouge et que vous ressentez une chaleur dans la zone, rendez-vous aux Urgences. Il pourrait s'agir d'une phlébite au niveau du mollet. Si le caillot sanguin venait à bouger et se loger dans le coeur ou les poumons, il provoquerait une embolie pulmonaire. Le pronostic vital est engagé si elle n'est pas prise en charge rapidement.

• Si d'autres parties du corps comme le visage ou les mains sont gonflées, une insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique pourrait en être la cause. Consultez un médecin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.