Paupière qui tremble : quelles causes possibles et comment y remédier ?

Chargement en cours
Les fasciculations sont des tremblements temporaires de la paupière, généralement sans gravité.
Les fasciculations sont des tremblements temporaires de la paupière, généralement sans gravité.
1/2
© Adobe Stock, Михаил Решетников

Sans comprendre leur origine, vous êtes très probablement sujet à d'épisodiques tressautements de la paupière. De manière totalement involontaire et incontrôlable, ces mouvements surviennent ponctuellement et peuvent même persister dans le temps. Mais quelles en sont les causes ? Comment y remédier ? On vous dit tout.

Le manque de magnésium est-il le seul motif ?

Appelés fasciculations, ces mouvements frénétiques de la paupière sont en fait provoqués par des contractions involontaires des muscles, plus précisément du muscle orbiculaire de la paupière. Au cours d'un de ces épisodes, en constatant que votre paupière se mettait à tressauter, vous avez sûrement été interloqué. Un savant de votre entourage - il y en a toujours un - vous a alors assené : "C'est parce que tu manques de magnésium !" Ce petit malin n'a pas tort. Une carence en magnésium (minéral essentiel) est fréquemment à l'origine de ce tremblement incontrôlable. Seulement, les causes s'avèrent être bien plus nombreuses.

La fatigue visuelle, le stress, la consommation de café ou d'alcool*, la sécheresse oculaire et la fumée de cigarette sont tous de potentiels générateurs des fasciculations. Le vent, la forte lumière ou la prise de certains médicaments s'ajoutent également à la liste, prouvant que les causes sont on ne peut plus variées. Mais est-il possible d'en venir à bout ?

Est-il possible d'en venir à bout ?

Soyez rassuré, ces tremblements temporaires sont sans gravité. Et bien qu'ils soient embêtants sur le moment, il n'existe pas de traitement pour les freiner. Si les tressautements sont provoqués par une maladie (notamment un glaucome ou très rarement la sclérose en plaque), c'est le traitement de celle-ci qui permettra de les faire disparaître. C'est pourquoi il est impératif de consulter si la situation persiste. Outre les cas graves, la prévention demeure la seule solution.

Comment prévenir le tremblement ?

C'est en vous basant sur les causes des fasciculations que vous réussirez à les prévenir. Ainsi, si vous êtes sujet au stress, laissez-vous tenter par des remèdes tels que la méditation, le yoga ou même une bonne série (oui, oui, ça peut en aider certains !). Bien sûr, prêtez une attention particulière à vos consommations quotidiennes, qu'il soit question de votre tasse de café matinale, de la bouteille de vin en milieu de table ou de vos plaquettes de médicaments. En cas de fatigue, générale comme oculaire - particulièrement si vous travaillez quotidiennement face à un ou plusieurs écrans - optez pour des pauses, complétées du massage de vos paupières.

Pour finir, vous gagnerez forcément à laisser une place au magnésium au sein de votre régime alimentaire. Sachez que certaines eaux en contiennent plus que d'autres, soyez donc attentif au grammage (idéalement plus de 56 mg/L) sur les étiquettes lors de vos achats. Par ailleurs, les céréales complètes, les escargots, les oléagineux (noix, noisettes, amandes), le chocolat noir, la banane ou les petits pois sont autant d'aliments riches en magnésium sur lesquels compter. On prend donc note sur sa liste de courses ?

*Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.