Otospongiose : quelle est cette maladie qui peut entraîner une surdité ?

Chargement en cours
L'appareil auditif peut être un bon moyen de contrer le développement de l'otospongiose.
L'appareil auditif peut être un bon moyen de contrer le développement de l'otospongiose.
1/2
© Adobe Stock, Dragana Gordic

De nombreuses choses peuvent causer une baisse accrue de l'audition. Parmi elles, l'otospongiose est une maladie héréditaire très peu connue qui, non traitée, peut malheureusement entraîner une surdité complète. Si elle ne touche qu'environ 0,1% à 2% de la population française, elle n'est cependant pas à prendre à la légère.

Selon certaines études, l'otospongiose ne touche que les adultes et principalement les femmes. Très méconnue, cette pathologie touche les os de l'oreille moyenne en empêchant leur régénération. Explications.

Qu'est-ce que l'otospongiose exactement ?

Également appelée "otosclérose", l'otospongiose est un trouble du métabolisme osseux qui touche les os de l'oreille. Plus spécifiquement, elle atteint le marteau, l'enclume et l'étrier qui sont les trois petits os participant à la transmissions des sons jusqu'à l'oreille interne. Dans le cas de l'otospongiose, cette chaîne osseuse subit un problème de croissance qui provoque l'apparition de "foyers otospongieux" et entraîne donc une déficience auditive... Dans la plupart des cas, l'os le plus atteint est l'étrier. Il fusionne alors avec les os environnants et devient solide au point de ne plus pouvoir vibrer. La transmission des sons se révèle alors très difficile, voire impossible si le problème n'est pas traité correctement. Si elle est rapidement diagnostiquée, l'otospongiose peut être résolue par une simple opération chirurgicale. Malheureusement, les premiers stades de la maladie sont très difficilement identifiables...

Quels sont les symptômes ?

Les premiers symptômes (et aussi les principaux) sont des acouphènes à répétition. Environ 30 à 80% des personnes atteintes d'otospongiose en souffrent. En parallèle, une infime partie des patients (environ 10 à 20%) souffrent quant à eux de vertiges. Dans le cas de ces symptômes, il convient de réaliser plusieurs examens médicaux : une otoscopie, un examen audiométrique et une imagerie médicale de l'oreille. En fonction des résultats, des traitements pourront alors être engagés afin de traiter au mieux la maladie et éviter la surdité.

À savoir que l'otospongiose est, dans la plupart des cas, bilatérale. C'est à dire qu'elle touche les deux oreilles.

Quels sont les traitements ?

Bien que considérée comme héréditaire, l'otospongiose peut aussi avoir un facteur hormonal. Aussi, il peut arriver que les femmes enceintes déclenchent (ou aggravent) la maladie. Les traitements proposés par les médecins diffèrent en fonction de l'état d'avancement de la maladie. Si elle est détectée à temps, une opération chirurgicale peut être programmée afin de résoudre l'ankylose de l'étrier. Ce dernier est alors remplacé par un piston en Téflon et, dans la majeure partie des cas, les résultats sont exceptionnels. Si la maladie est déjà bien avancée, un traitement médicamenteux à base de fluor est alors prescrit au patient. Il permet de ralentir le développement de la maladie jusqu'à la stabiliser. Enfin, l'appareillage peut être proposé comme alternative à la chirurgie. Bien évidemment, il faudra suivre l'évolution de la maladie pour adapter l'amplification du dispositif au fur et à mesure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.