Obésité : manger n'est pas la seule cause !

Chargement en cours
La malbouffe n'est pas seule responsable du surpoids. D'autres facteurs favorisent l'obésité.
La malbouffe n'est pas seule responsable du surpoids. D'autres facteurs favorisent l'obésité.
1/2
© iStock, domoyega

Jessica Xavier

Contrairement aux idées reçues, l'obésité n'est pas due uniquement à une alimentation trop riche et/ou déséquilibrée. Ses origines sont multiples, d'où la complexité de la prise en charge de la maladie.

En France, 10 millions d'adultes souffrent d'obésité. Si une alimentation trop riche et le manque d'activité sont les facteurs principaux, ils ne sont pas les seuls responsables. Des causes psychologiques ou génétiques peuvent également être en cause.

Qu'est-ce que l'obésité ?

L'obésité est une maladie chronique causée par un excès de masse grasse. Fléau des pays industrialisés, elle est considérée comme un véritable problème de santé publique. Le diagnostic de l'obésité passe par le calcul de l'indice de masse corporelle (IMC). D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il permet de déterminer si une personne est en situation de dénutrition, maigreur, dans les valeurs de référence, surpoids, obésité modérée, obésité sévère ou obésité morbide.

Le saviez-vous ?

L'IMC se calcule en divisant le poids par la taille au carré. Par exemple, une femme mesurant 1,63 m pour 60 kg, le calcul est : 60/1,63²=22,58 ce qui correspond à un IMC normal.

Des causes multiples

Les causes de l'obésité sont multifactorielles et les mécanismes complexes. Les facteurs principaux sont :

Plus de calories consommées que dépenséesLa prise de poids est due en premier lieu à un déséquilibre entre les apports alimentaires et les dépenses. Quand les calories consommées sont plus importantes que les dépenses énergétiques, l'organisme stocke et la prise de poids s'enclenche favorisant l'obésité.

Des causes psychologiquesLe stress, des troubles anxieux, une dépression ou encore la boulimie peuvent aussi favoriser la prise de poids et l'obésité.

Le manque de sommeilDes nuits trop courtes peuvent influencer le poids sur la balance. En effet, en cas de fatigue, l'organisme produit en excès de la ghréline, une hormone qui stimule l'appétit et vous pousse à manger plus que nécessaire.

Un terrain familial propiceLa prédisposition génétique est aussi une cause d'obésité. Un enfant dont les parents sont obèses a plus de risques d'être obèse à son tour une fois adulte.

L'arrêt du tabacS'il est vrai que l'arrêt de la cigarette coïncide souvent avec une prise de poids, arrêter de fumer ne suffit pas à devenir obèse. En effet, la prise de poids se limite généralement à quelques kilos sans oublier qu'un tiers des fumeurs ne grossissent pas.

Et des conséquences graves

L'obésité est souvent corrélée à d'autres maladies comme le diabète, l'hypertension, les maladies cardiovasculaires, l'infertilité... Elle est par ailleurs responsable de maladies articulaires (arthrose) et favorise la survenue de certains cancers, notamment de l'utérus chez la femme. Et d'après l'Inserm, Les maladies associées à l'obésité provoquent le décès de 2,8 millions de personnes chaque année dans le monde.

L'obésité est une maladie de civilisation qui doit être prise en charge rapidement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.