Noyade : découvrez les gestes qui sauvent

Chargement en cours
Durant l'été 2018, 1 649 noyades accidentelles ont été recensées en France. Apprenez la réaction à adopter en cas de noyade devant vous.
Durant l'été 2018, 1 649 noyades accidentelles ont été recensées en France. Apprenez la réaction à adopter en cas de noyade devant vous.
1/2
© Adobe Stock, MohdHafiez

Marine de Guilhermier

Alors que la noyade est la première cause de mortalité par accident chez les enfants et que le nombre de personnes périssant dans l'eau augmente lors des périodes de fortes chaleurs, comme la France vient de connaître, découvrez les gestes qui sauvent si vous y êtes confrontée.

Se baigner en piscine ou à la mer implique de prendre quelques précautions, notamment pour les enfants, qu'il ne faut jamais laisser seuls dans l'eau. Mais que vous ayez respecté toutes les règles de sécurité ou que vous ayez pris quelques libertés, vous n'êtes jamais totalement à l'abri d'un accident. Durant l'été 2018, 1 649 noyades accidentelles ont ainsi été recensées en France, dont 25% ont été fatales, selon un enquête de Santé publique France. C'est pourquoi il est essentiel de connaître la bonne réaction à adapter en cas de noyade sous vous yeux.

Alerter les secours

Si vous êtes témoin d'une noyade (contrairement aux idées reçues, la noyade est en général silencieuse et ne s'accompagne pas de grands gestes, il faut donc être extrêmement vigilante), la première chose à faire est de sortir la personne en difficulté de l'eau et de la ramener sur la terre ferme. Ce n'est qu'ensuite que vous devez appeler les secours (que ce soit les maîtres-nageurs sauveteurs, le SAMU (15), les pompiers (18) ou le 112). Bien sûr, si vous êtes plusieurs, ces deux actions peuvent être faites conjointement. Dans la foulée, vérifiez si la victime respire. Si oui, son torse se soulèvera et s'abaissera régulièrement et vous pourrez sentir son souffle sur votre joue en vous penchant vers elle.

La victime respire

Si la personne respire mais qu'elle est inconsciente, mettez-là sur le côté, en position latérale de sécurité (PLS), afin qu'il puisse y avoir régurgitation sans risque d'étouffement, couvrez-là pour éviter l'hypothermie, puis vérifiez régulièrement sa respiration jusqu'à l'arrivée des secours. Si la victime respire et est consciente, vous pouvez la mettre en position demi-assise et également la couvrir afin de la réchauffer.

La victime ne respire pas

Dans le cas où la personne que vous avez sortie de l'eau ne respire pas, il faut effectuer les gestes de premier secours (si vous n'avez jamais suivi de formation à ces gestes, laissez votre place à quelqu'un qui a été formé). Dans un premier temps, réalisez un bouche-à-bouche à la victime. Pour cela, basculez sas tête vers l'arrière et soulevez son menton puis inspirez normalement et rapprochez vous pour couvrir entièrement sa bouche avec la vôtre : insufflez alors "lentement et régulièrement de l'air dans la bouche de la victime tout en vérifiant que sa poitrine se soulève. Chaque insufflation dure environ 1 seconde", comme l'explique le site de la Croix Rouge.

Au bout de cinq insufflations, si le bouche-à-bouche n'a aucun effet sur la personne, il faut l'alterner avec un massage cardiaque. Commencez par 30 compressions thoraciques puis pratiquez 2 insufflations. Recommencez ensuite 30 compressions, puis 2 insufflations, jusqu'à l'arrivée des secours ou que la victime reprenne un respiration normale. Mais, encore une fois, si vous n'avez pas été formée au massage cardiaque, ne le pratiquez pas vous-même.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.