Morsures ou griffures d'animaux : comment réagir ?

Chargement en cours
Toute plaie due à une morsure doit être nettoyée. Une consultation chez le médecin peut ensuite être nécessaire.
Toute plaie due à une morsure doit être nettoyée. Une consultation chez le médecin peut ensuite être nécessaire.
1/2
© Adobe Stock, yulia-zl18

Un chien, un chat, ou tout autre animal, domestique ou non, qui se sent en danger peut mordre ou griffer un humain pour se protéger. Découvrez les gestes à adopter si cela vous arrive.

Posséder ou côtoyer un animal de compagnie n'est pas toujours sans risque. Des centaines de milliers de morsures sont ainsi recensées chaque année en France. En cause 3 fois sur 4, des chiens, et 1 fois sur 10, des chats, comme l'indique le site de l'Assurance Maladie, qui précise que ce sont les morsures de rongeurs qui viennent ensuite. Dans tous les cas, une morsure ou une griffure n'est jamais anodine, notamment car elles s'accompagnent d'un risque d'infection important.

Les premiers gestes

Si vous ou quelqu'un de votre entourage est victime d'une morsure ou d'une griffure d'animal, la première chose à faire est de nettoyer immédiatement la plaie. Pour cela, utilisez de l'eau (en abondance) et du savon et n'oubliez pas d'éliminer les potentiels corps étrangers avant de rincer puis sécher la lésion. Désinfectez ensuite la plaie à l'aide d'une solution antiseptique, puis couvrez-la avec un pansement stérile. En cas de douleur, un antalgique de type paracétamol peut être donné à la victime. Une fois ces premiers gestes appliqués, vérifiez tout de suite si la personne mordue ou griffée est toujours protégée contre le tétanos dans son carnet de vaccination. Si ce n'est pas le cas, il faut obligatoirement consulter un médecin.

Quand et qui consulter ?

Bien sûr, selon la gravité de la blessure, il faudra peut-être dans tous les cas faire appel à un professionnel de la santé. Côté morsure, il faut consulter un médecin si elle est "située aux mains, aux pieds ou près d'une articulation", comme l'explique ameli.fr, ou si "la plaie vous paraît profonde quelle que soit sa localisation" ou encore qu'elle s'infecte dans les heures suivant la morsure, mais aussi si "la personne concernée est immunodéprimée (traitement corticoïde, VIH...) ou atteinte de diabète". Des situations plus alarmantes ("la morsure est située au visage, au cou ou au niveau des organes génitaux, la plaie est déchiquetée ou atteint les os, la blessure entraîne une forte hémorragie quelle que soit sa localisation, la personne perd la sensibilité ou la capacité de mouvement du membre blessé") nécessiteront d'aller directement aux urgences ou d'appeler le 15 ou le 112.

Une griffure de chat peut, elle aussi, vous amener à consulter, notamment si elle se trouve au niveau de l'oeil. Mais aussi "en cas d'apparition d'une rougeur cutanée, d'une pustule ou d'un nodule au niveau de la lésion, d'une traînée rouge inflammatoire qui s'étend sur la peau, à partir de la griffure, d'un ou plusieurs ganglions, à proximité de la zone griffée, d'une fièvre, même modérée (38 à 38,5 °C) , d'une fatigue et /ou d'une perte d'appétit", comme le conseille ameli.fr.

Les risques

S'il faut absolument se méfier des morsures animales, c'est parce qu'elles peuvent transmettre des maladies, dont la rage. C'est pourquoi si vous ne connaissez pas l'animal qui vous a mordue, il est impératif de consulter un médecin. À savoir, même une bête vaccinée contre la rage devra obligatoirement être mise sous surveillance vétérinaire pendant 15 jours après avoir mordu un humain. Les griffures de chats peuvent elles aussi causer des maladies, notamment la bien nommée maladie des griffes du chat mais aussi la pasteurellose, toutes deux dues à des bactéries, ou encore la sporotrichose, due à un champignon. D'où l'importance, encore une fois, de chercher un avis médical.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.